Back to top

Le Chili : la Vigogne

La vigogne est parfaitement adapté aux hauts plateaux et à la sèchresse du désert d'Atacama. C'est le plus petit des camélidés et l'ancètre sauvage de l'alpaga. Les vigognes peuvent rester plusieurs jours sans boire et sont capables de s'abreuver d'eau salée. Leur pelage doux et épais piège la chaleur du soleil et les protège des nuits froides. Au milieu du siècle dernièr les vigognes ont été chassées pour leur pelage, elles ont failli disparaitre. Dans les années 70, il n'en restait que 6000. Le Chili et le Pérou ont créé des parcs nationaux et mis fin au commerce de la laine de vigogne. Aujourd'hui on compte plus de 350 000 vigognes