Back to top

La Colombie s’est récemment ouverte au tourisme après quelques dizaines d’années tourmentées. Parmi les merveilles que recèle ce pays à l’impressionnante diversité culturelle et naturelle figure la cité coloniale de Carthagène des Indes. Classé au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO, le centre historique regorge de vestiges du passé. Découvrez une destination colombienne incontournable au bord de la mer des Caraïbes.

L’histoire de Carthagène

L’histoire de Carthagène

Carthagène des Indes en Colombie est baptisée ainsi pour se différencier de la ville de Carthagène située en Espagne. Elle fut fondée en 1533 par le conquistador Pedro de Heredia à Calamari, un ancien village amérindien. 

Pendant presque trois siècles, ce port stratégique joue un rôle majeur dans l’expansion de l’empire espagnol en Amérique du Sud. La traite négrière et le transit de l’or pillé sur les sites précolombiens enrichissent la cité en attisant les convoitises. Les puissances se la disputent et les pirates l’attaquent plusieurs fois.  

En 1811, Carthagène proclame son indépendance. Commence alors une décennie de luttes contre le Royaume d’Espagne, jusqu’à la libération menée par Simon Bolivar. Jusqu’en 1950, la cité décline et sombre dans l’oubli. De grands chantiers de travaux relancent progressivement l’économie locale. Aujourd’hui, la ville représente la première destination touristique du pays.

La richesse du patrimoine architectural

San-Fernando-de-Bocachica

Si vous vous penchez sur la carte de Carthagène en Colombie, vous réaliserez que la topographie est très particulière. L’eau entoure la ville, même si les canaux naturels qui séparaient autrefois les îles originelles sont comblés. 

Pour la protéger des attaques, les colons espagnols érigent un impressionnant système de fortifications militaires, le plus performant d’Amérique du Sud. Vous pourrez vous promener sur les douze kilomètres de murailles qui délimitent le centre historique. Sublime au moment du coucher du soleil ! La forteresse de San Felipe et le fort San Fernando de Bocachica figurent parmi les monuments à visiter. 

tour-de-l-horloge-carthagene

Emblème de Carthagène, la magnifique porte jaune de la Torre del Reloj constitue l’entrée principale de l’ancienne cité. Les maisons coloniales colorées côtoient les édifices de style républicain dans les ruelles fleuries. Les places animées, de nombreux musées et de magnifiques églises se dévoilent au gré de votre balade. 

Joyau de la côte caraïbe

Palenqueras

Située au nord de la Colombie, Carthagène est bordée par les eaux chaudes de la mer des Caraïbes. En plus de son histoire, la ville est riche en spécialités culinaires à base de produits de la mer. Ne manquez pas de goûter au poisson accompagné de riz à la noix de coco et de frites de bananes plantains. Vous pourrez aussi déguster de savoureux fruits tropicaux frais, vendus à tous les coins de rue par les Palenqueras, des femmes noires revêtues de robes multicolores. 

La ville bénéficie d’un emplacement idéal pour profiter du soleil et s’adonner aux activités aquatiques. D’ailleurs, l’une des plus belles plages de Colombie se trouve à Carthagène. Embarquez dans un bateau en direction de Playa Blanca sur la péninsule de Baru. Sable blanc et eaux chaudes turquoise composent un véritable décor de carte postale. Si vous avez le temps, explorez également les îles du Rosaire, moins fréquentées et plus sauvages. Des agences organisent des excursions d’une ou plusieurs journées au départ du port touristique.

quartier-de-Getsemani

En dehors du centre historique, le quartier de Getsemani donne le pouls de la vie locale. Vous pourrez y danser sur des rythmes latins dans l’un des nombreux bars. Quant au quartier moderne de Bocagrande, il offre un contraste saisissant avec ses gratte-ciels et ses centres commerciaux.

La cité historique incarne le « réalisme magique », selon l’expression de Gabriel Garcia Márquez, prix Nobel de littérature. D’ailleurs, quelques-uns de ses romans s’y déroulent. Sachez enfin que la météo de Cartagena en Colombie est clémente toute l’année.