Les conséquences des soubresauts de la Terre, même lorsqu’ils ont eu lieu il y a des dizaines de milliers d’années, exercent un pouvoir presque magnétique. Né au cœur de l’Auvergne, le puy de Lemptégy est l’une de ces formations fascinantes... Rendez-vous à une quinzaine de kilomètres de Clermont-Ferrand pour le découvrir !

La Chaîne des Puys

Dans la région du Massif central où il se niche, le terme puy désigne un mont ou une colline. Le puy de Lemptégy n’est cependant pas une montagne issue de la sédimentation ou du métamorphisme de roches existantes. Il provient directement du cœur de la Terre, quand, au cours de son histoire mouvementée, elle libéra son excès de magma, 30 000 ans en arrière.

Ce puy est un volcan comme il en existe tant dans cette partie de l’Auvergne. 80 exactement. Tous ensemble, ils forment la Chaîne des Puys. Cette série de cônes volcaniques possédant un seul ou plusieurs cratères se déroule sur un axe linéaire de quelque 45 km du nord au sud. Le volcan de Lemptégy figure dans le premier quart septentrional de cette ligne. Si les géologues et vulcanologues s’entendent pour dire que la Chaîne pourrait un jour se réveiller, ils s’accordent aussi pour définir le volcan de Lemptégy comme définitivement éteint.

Exploité pour ses scories

Lorsqu’on le découvre pour la première fois, il apparaît nu, son profil rougeâtre exposé à ciel ouvert, alors que la grande majorité de ses voisins est couverte de végétation. Haut d’une cinquantaine de mètres, il semble aussi totalement déstructuré. Une physionomie qu’il doit à son passé industriel. En effet, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les propriétaires du terrain choisissent d’en extraire les scories, la matière volcanique qui le compose, pour les utiliser comme matériau de construction. Il se transforme alors en carrière et se métamorphose petit à petit.

Peu de volcans aux alentours ont subi le même traitement, ce qui le rend d’autant plus singulier. Cette activité cessera totalement en 2007. Entre-temps, dans les années 1970, des scientifiques convainquent les nouveaux propriétaires du site que le volcan de Lemptégy constitue un formidable lieu d’initiation à la volcanologie. Ils souhaitent l’exploiter à leur tour, de manière pédagogique et dans le cadre de recherches.

01-un-secret-cache-en-son-sein

Un secret caché en son sein

Pour le grand public, l’opération devient concrète en 1992 lorsqu’un parc ouvre ses portes, permettant l’exploration en profondeur de ce site exceptionnel. Des expositions pédagogiques l’entourent. Pour découvrir le puy de Lemptégy, la visite se déroule à pied ou à bord d’un petit train pour plus de confort. Les deux options vous entraînent dans les pas d’un guide spécialisé. Celui-ci vous présente l’alternance de strates géologiques, les différents matériaux volcaniques qui forment le cône et détaille les méthodes d’exploitation de la carrière.

Vous avez également l’opportunité de collecter des échantillons, de les comparer. Les scories de large taille surprennent immanquablement les visiteurs par leur légèreté. Les bombes volcaniques, ces projections de lave beaucoup plus denses, étonnent elles aussi. En s’enfonçant plus profondément vers la cheminée mise à jour par l’extraction de matière, le visiteur découvre la surprise que ce puy cache en son sein : il ne s’agit pas d’un volcan, mais de deux qui ont évolué côte à côte !

La visite à proprement parler se double d’animations et de projections de films. Ces dernières plongent les volcanologues amateurs dans un monde de lave rouge en fusion. Au volcan de Lemptégy, des spectacles nocturnes sont aussi régulièrement organisés en été. Ce site impressionnant, dont la silhouette se détache mystérieusement lorsque le ciel est étoilé, s’y prête merveilleusement.

Comme l’ensemble de la Chaîne des Puys, ce volcan d’Auvergne est candidat à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO.