Back to top

Le Mont-Saint-Michel est une formation rocheuse naturelle de 960 mètres de circonférence, surmontée d’un édifice religieux érigé par les moines bénédictins à partir de 709. Sans des efforts d’aménagement réalisés pendant près d’une dizaine d’années jusqu’en 2015, le mont aurait pu finir par être entouré de prés salés. En effet, l’ancienne digue-route et les canaux d’irrigation creusés au XIXe siècle favorisaient l’ensablement de la baie, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, tout comme le mont. Aujourd’hui, le pont-passerelle offre un accès piéton sûr et redonne toute sa place à la mer. Prix de l’entrée, inclusion dans un séjour randonnée en Bretagne, lieux à ne pas manquer… Découvrez nos conseils pour bien préparer votre visite du Mont-Saint-Michel.

Quels monuments visiter sur le Mont-Saint-Michel ?

quels-monuments-visiter-sur-le-mont-saint-michel

L’abbaye du Mont-Saint-Michel est le monument le plus célèbre de l’île. À la fois lieu de pèlerinage et forteresse, elle fut également transformée en prison pendant la Révolution française. On y admire une vingtaine de salles restaurées à partir du XIXe siècle, un magnifique cloître, et il est possible d’assister aux messes chantées des Fraternités monastiques de Jérusalem. L’entrée de l’abbaye coûte 10 €. Les jeunes de 18 à 25 ans bénéficient d’un tarif réduit à 8 € et l’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans.

Mais le Mont-Saint-Michel, ce n’est pas que l’abbaye. Un village s’est développé dès le Moyen-Âge, et a été entouré par des murailles érigées pendant la guerre de Cent Ans. Baladez-vous dans les remparts et les ruelles, à l’écart de la Grande Rue, et essayez de vous représenter la vie d’alors. Quatre musées retracent le passé du rocher et de son environnement naturel : le spectacle multimédia l’Archéoscope, le musée historique, le musée de la mer et de l’écologie, le Logis Tiphaine, demeure de Bertrand du Guesclin datant du XIVe siècle. Le mont abrite aussi une église paroissiale, érigée aux XVe et XVIe siècles.

Les bons plans du Mont-Saint-Michel

bons-plans-du-mont-saint-michel

L’abbaye du Mont-Saint-Michel est ouverte en soirée : des visites nocturnes ont lieu en juillet et août. En arrivant à 19 heures, vous pourrez profiter du tarif réduit sur le parking (4,50 €). De plus, sachez que l’accès au Mont-Saint-Michel est possible 24 h/24, puisqu’une vingtaine de personnes y habitent encore. Si les navettes régulières cessent de fonctionner entre minuit et sept heures du matin, elles sont disponibles sur appel pendant la nuit. 

D’ailleurs, il est possible de prendre un logement en location à l’intérieur du Mont-Saint-Michel ! Les auberges et chambres d’hôtes sont d’un charme incomparable, et rien ne vaut une promenade dans les ruelles médiévales au lever du soleil… Enfin, pour une visite de qualité et pour ne rien rater de l’histoire du site, n’hésitez pas à faire appel à l’un des nombreux guides opérant sur place, qui vous dévoilera tous les secrets du mont et de la baie.

Quand organiser votre visite du Mont-Saint-Michel ?

quand-organiser-votre-visite-du-mont-saint-michel

Le Mont-Saint-Michel redevient une île pendant quelques heures lorsque le coefficient de marée dépasse 110. Cela arrive plusieurs fois par an, notamment après la pleine lune et la nouvelle lune (mais pas tous les mois) et en particulier aux équinoxes de mars et de septembre. Les horaires des marées sont disponibles sur le site de l’Office de Tourisme Mont-Saint-Michel–Normandie, qui met également à votre disposition une carte du Mont-Saint-Michel. La marée haute s’accompagne du mascaret, une vague qui s’engouffre à contre-courant dans l’embouchure du fleuve, le Couesnon.

La marée haute peut être observée depuis les remparts, le pont-passerelle, le parvis de l’abbaye, ou encore depuis quelques lieux de la baie, comme la Roche Torin ou le gué de l’Épine. Si vous souhaitez voir le phénomène depuis le rocher, prévoyez d’arriver deux heures avant. Le site étant l’un des plus visités du pays en dehors des monuments d’Île-de-France, vous ne serez jamais seuls au Mont-Saint-Michel. Cependant, la basse saison offre un certain calme et il vaut toujours mieux éviter l’affluence de la période estivale, entre le 14 juillet et le 15 août, et les weekends du printemps. L’abbaye est ouverte tous les jours sauf le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Comment se rendre de Paris au Mont-Saint-Michel ?

comment-se-rendre-de-paris-au-mont-saint-michel

Situé à proximité de l’A84 qui passe par Caen, Avranches et Rennes, le Mont-Saint-Michel est facile d’accès. Pour se rendre de Paris au Mont-Saint-Michel en voiture, il faut prendre l’A13 vers Caen, puis l’A84 vers Avranches et Rennes. D’où que vous veniez en France, il vous faudra rejoindre l’A84 à Caen ou Rennes, ou passer par Le Mans. Si vous préférez les transports en commun, vous pouvez prendre un train Intercités depuis Paris-Montparnasse jusqu’à la gare de Villedieu-les-Poêles. Un car est ensuite mis à disposition jusqu’au Mont-Saint-Michel. Il est aussi possible de combiner le TGV vers Rennes, puis le TER de Rennes à Pontorson, puis le bus vers le Mont-Saint-Michel. La gare la plus proche est celle de Pontorson.

Les amoureux du vélo peuvent accéder au rocher via deux itinéraires balisés, notamment celui de la Véloscénie, qui va de Notre-Dame de Paris au Mont-Saint-Michel via 450 kilomètres de pistes aménagées, voies vertes, petites routes balisées et chemins forestiers. L’autre parcours est l’EuroVelo 4 - La Vélomaritime, qui longe la côte de Dunkerque à Roscoff en Bretagne. Enfin, la baie est le point de départ ou d’arrivée du fameux sentier des douaniers, le GR 34, long de plus de 2000 kilomètres !

Comment traverser la baie du Mont-Saint-Michel ?

comment-traverser-la-baie-du-mont-saint-michel

Si la traversée de la baie est une activité à part entière, il est fortement déconseillé de l’entreprendre seul. Les marées sont rapides et puissantes et les sables sont mouvants… Des traversées guidées sont proposées par des professionnels titulaires d’une attestation préfectorale, répertoriés sur le site de l’Office de Tourisme Mont-Saint-Michel–Normandie. Il est également possible d’emprunter seul le pont-passerelle. Dans ce cas, la traversée dure 45 minutes environ. Chaque jour, de 7 h 30 à minuit, une navette appelée le Passeur emmène les visiteurs jusqu’au Mont-Saint-Michel en seulement 10 à 15 minutes. 

Pour le confort de tous et la conservation du mont, les voitures sont garées dans de vastes parkings aménagés avant le pont-passerelle, à 2,5 km du rocher. Les parkings sont payants : 14 € les 24 heures en haute saison, 9 € en basse saison. Bonne nouvelle, le prix inclut la traversée en navette ! Les cyclistes sont également invités à laisser leurs vélos dans les trois zones de stationnement gratuit qui leur sont réservées.
 
Retrouvez le programme "Merveilles de l'UNESCO" tous les dimanches à 20:50 à partir 13 octobre 2019