Back to top

Hampi est un village situé en Inde du Sud, dans l’État du Karnataka, dont la capitale est Bangalore. Le long de la rivière Tungabhadra, les ruines de Hampi forment un musée à ciel ouvert de 41,5 km² et émerveillent par leur variété : forts, temples dravidiens, palais, marchés couverts, salles à colonnes, ouvrages hydrauliques, ensembles royaux et sacrés… Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le site fut le centre de la cité médiévale Vijayanagara, capitale de l’empire hindou éponyme. Deuxième plus grande ville du monde médiéval après Pékin, elle fut pillée et détruite par la Confédération islamique du Deccan en 1565. Hampi existait avant Vijayanagara, et le lieu est même cité plusieurs fois dans des textes sacrés hindous, le Ramayana et les Puranas. C’est là que serait né Hanuman, que Sita aurait été enlevé par le démon Ravana et que Parvati aurait séduit Shiva. Voilà sûrement pourquoi de nombreux temples ont été bâtis sur ce site unique, mêlant paysages, histoire et mythologie.

Que voir à Hampi ?

que-voir-a-hampi

Ce sont plus de 1600 vestiges qui trônent parmi les rizières et les rochers de granite.

Le temple d’Hanuman serait le lieu de naissance du très populaire dieu à tête de singe Hanuman. Il est situé en haut de la montagne Anjaneya et offre un magnifique point de vue sur Hampi à ceux qui ont le courage de gravir les 600 marches pour y accéder.

Le temple de Virupaksha est un lieu de culte encore en activité. Chaque année, pendant la pleine lune des mois de novembre et décembre, on y célèbre les fiançailles de Shiva et Parvati. Leur mariage y est célébré en avril. Tour sculptée de divinités et de motifs ornementaux, le gopuram principal mesure 50 mètres et a été édifié en 1442. Un autre plus petit a été ajouté en 1510. À l’intérieur du temple réside Lakshmi, éléphante sacrée qui bénit les pèlerins pour quelques roupies glissés dans sa trompe. À proximité se trouvent l’ancien bazar de Hampi et la statue monolithique de Nandi, taureau blanc qui sert de monture à Shiva.

Le temple de Vittala est un complexe spectaculaire, dont l’architecture étudiée témoigne de la grandeur de l’empire Vijayanagara. Il est composé de plusieurs mandapas, salles à colonnes dédiées à la méditation, de divers sanctuaires et de trois immenses portes d’entrée. Dans la cour intérieure se trouve le chariot de pierre, ou ratha, attribut des dieux hindous. 

Bain,-enceinte-Zenana,-Architectural-Détails-du-reines-de-balcon-intérieur,-Hampi,-Inde-Karnataka

Au sud-est de la ville, la cité royale de Hampi comporte plusieurs édifices d’importance. L’enceinte du Zenana, espace réservé aux femmes de la famille royale, protège le Lotus Mahal, bijou d’architecture indomusulmane. Plus loin se trouvent les étables des éléphants, qui abritaient les 800 pachydermes préférés des rois. À l’extérieur, le visiteur peut admirer les vestiges de l’immense bassin du Bain de la Reine. La cité royale comporte aussi de nombreux temples.

Sur la colline de Hemakuta, on découvre des temples jaïns ainsi que la statue de Narasimha, le quatrième avatar de Vishnou, mi-homme, mi-lion, qui mesure plus de 6 mètres de haut.

Comment se rendre à Hampi ?

Temple-Virupaksha-à-Hampi

La visite des ruines de Hampi s’intègre parfaitement dans un circuit en Inde du Sud qui peut inclure Goa, Bangalore, Mysore et l’État du Kerala à l’ouest et l’État du Tamil Nadu et Pondichéry à l’est. Hampi se situe à proximité de la ville d’Hospet, desservie par de nombreux trains express. Le Hampi Express passe par Bangalore et Mysore. Le train Garib Nawaz Express dessert les villes de Bangalore et d’Hyderabad. Les voyageurs venant de Goa peuvent emprunter l’Amaravathi Express. Les 13 kilomètres qui séparent Hospet de Hampi peuvent être parcourus en bus, en taxi ou en rickshaw.