À 40 km au nord-est de Bordeaux, Saint-Émilion se dresse sur le coteau nord de la vallée de la Dordogne. Cerné par la vigne, ce village emblématique de Gironde accueille plus d’un million de visiteurs chaque année. Depuis 1999, le terroir viticole de Saint-Émilion et les 8 communes de sa juridiction sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO au titre de Paysages Culturels. 

Visite de Saint-Émilion et de ses alentours : des bâtisses aux vignobles

Visite de Saint-Émilion et de ses alentours : des bâtisses aux vignobles

Pour commencer l’exploration de Saint-Émilion, une visite de l’église monolithe s’impose. Cet édifice religieux souterrain de 38 mètres de long et 12 mètres de haut a été creusé à l’intérieur du plateau calcaire au début du XIIe siècle. Son clocher aux influences romanes et gothiques constitue le point culminant de Saint-Émilion. Du haut de ses 68 mètres et 196 marches, le panorama sur le village et les vignes alentour est époustouflant.

saint-emilion-eglise

Parmi les monuments incontournables de la cité médiévale, certains joyaux architecturaux méritent l’attention, comme les remparts, la porte Brunet, la Collégiale, le palais Cardinal et la Grande Muraille datant du XIIe siècle. Le cloître des Cordeliers et la Halle du Marché (fin du XIVe siècle) ainsi que la Tour du Roy (castel daou rey en langue d’oc), unique donjon roman encore debout en Gironde, et la maison de la Cadène, seul édifice à pan de bois du village (XVIe siècle), sont autant de témoignages de l’histoire de ce village aquitain, de sa fondation à la Révolution française, en passant par la domination anglaise et la guerre de 100 ans.

Activité indissociable

Activité indissociable de la découverte de Saint-Émilion, la visite des châteaux offre l’occasion d’explorer l’un des vignobles les plus renommés au monde et d’en apprendre davantage sur son histoire. Au fil des 5 400 hectares de vignes qui composent le terroir de Saint-Émilion, on découvre les 4 appellations : Saint-Émilion, Saint-Émilion Grand Cru, Lussac Saint-Émilion et Puisseguin Saint-Émilion. C’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre des vignerons, de partager leur passion et leur savoir-faire. C’est enfin le moment idéal de savourer quelques-uns des meilleurs vins de Bordeaux lors d’une dégustation dans les chais.