Dans les grandioses gorges de la rivière Rilska, le monastère de Rila fait la fierté de la Bulgarie. Perché à 1 150 mètres au cœur des monts Rila, ce monument iconique figure parmi les sites touristiques les plus visités du pays. Cap sur le parc national de Rila, déclaré réserve de la biosphère, pour un voyage à travers l’histoire bulgare à 120 kilomètres au sud de Sofia. 

Le monastère de Rila, une icône en Bulgarie

monastere-de-rila-une-icone-en-bulgarie

Fondé par Saint-Jean de Rila vers l’an 930, le monastère de Rila dans le sud-ouest de la Bulgarie fait partie des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, incontournable lors d’un voyage dans les Balkans. Plusieurs fois détruit et reconstruit, ce centre spirituel, culturel et religieux a tenu un rôle de première importance tout au long de l’histoire bulgare. Rebâti entre 1834 et 1862, après un terrible incendie, il symbolise la renaissance de l’identité culturelle slave après des siècles d’occupation ottomane. 

Nichés dans les gorges de la Rilska, les 8 800 m² du monastère de Rila abritent :
-    l’église de La Nativité de la Vierge, décorée de fresques extérieures et coiffée de cinq dômes. Érigé au centre de la cour de 3 200 m², cet édifice de style grec s’inspire de l’architecture des monuments religieux du mont Athos. À l’intérieur sont conservées les reliques de Saint-Jean de Rila ainsi qu’une splendide collection d’icônes du XIXe siècle ; 
-    la tour de Hrelio, construite entre 1334 et 1335. Cette tour défensive carrée est le seul bâtiment d’origine témoignant de l’époque féodale. Dans les années 1970, de magnifiques fresques du Moyen Âge y ont été découvertes et mises au jour ;
-    le musée d’histoire, réputé pour sa collection d’icônes et de sculptures sur bois, dont la célèbre croix de Raphaël. Cette croix en bois finement sculptée a demandé 12 ans de travail à son concepteur. Elle comporte 104 scènes religieuses et 650 figurines ;
-    la bibliothèque renfermant plus de 32 000 ouvrages, dont 9 000 manuscrits datant du XIe siècle pour les plus anciens.

Monastère de Rila : horaires et informations pratiques

•    Monastère de Rila : les horaires et les tarifs

Le monastère de Rila et l’église de La Nativité de la Vierge sont ouverts tous les jours de 7 h à 19 h 30. L’entrée est gratuite.
Le musée d’histoire est ouvert tous les jours de 8 h 30 à 19 h 30. Tarif adulte/étudiants/famille : 8 BGN/1 BGN/3 BGN. 
Le musée ethnographique, la tour de Hrelio, la chambre de la renaissance bulgare et la ferme du monastère sont ouverts de 8 h 30 à 17 h. Tarif adulte/étudiants/famille : 5 BGN/1 BGN/3 BGN. 
Des visites guidées sont disponibles en anglais et en bulgare.

•    Aller en bus de Sofia au monastère de Rila 

Pour visiter le monastère de Rila, deux solutions s’offrent à vous :
-    la navette partagée démarrant tous les jours à 9 h 30 de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski de Sofia. Tarif aller-retour à partir de 39 BGN par personne ;
-    le Rila Express démarrant tous les jours à 10 h 20 de la gare routière Ovcha Kupel de Sofia (ligne 5 du tramway). Tarif aller-retour à partir de 11 BGN par personne.
 
•    Dormir au monastère de Rila
Le monastère de Rila dispose d’hébergements à l’intérieur de l’enceinte, permettant de passer la nuit sur place. Dortoirs et chambres individuelles sont mis à la disposition des pèlerins et des visiteurs. La réservation se fait par téléphone auprès de la Confrérie des Moines du monastère. 
À l’extérieur de l’enceinte, l’hôtel Tsarev Vrah, installé dans un bâtiment classé au patrimoine mondial de l’UNESCO jouxte le monastère.