Oubliez les décors tropicaux, les eaux turquoise et les étendues dorées, car l’Islande abrite la plus belle plage de sable noir du monde. Reynisfjara beach est un site d’exception, niché sur la côte sud de l’île, à 180 kilomètres de la capitale Reykjavik. Avec ses falaises volcaniques et ses colonnes basaltiques, cette plage offre un spectacle naturel enchanteur.
     

Sable noir et roches volcaniques

sable-noir-et-roches-volcaniques

Avec Blue Lagoon et Jokulsarlon glacier lagoon, Reynisfjara beach constitue l’une des attractions incontournables du sud de l’Islande. Celle que l’on surnomme communément « le pays de feu et de glace » séduit les amoureux de nature sauvage venus de toute la planète. L’île compte environ 130 volcans dont beaucoup sont encore actifs aujourd’hui.

La plage noire de Reynisfjara s’est formée suite à l’une des grandes éruptions du volcan Katla qui trône à proximité. Au contact de l’eau glacée de l’océan Atlantique, la lave brûlante s’est décomposée en petits fragments qui se sont transformés en sable.

Ce site hors du commun vous offre l’occasion d’admirer la roche volcanique d’Islande sous toutes ses formes. Des pierres lisses aux stacks en passant par les grottes et les arches, ces créations géologiques émerveillent tous les visiteurs. La formation la plus étonnante de Reynisfjara est incontestablement l’ensemble de colonnes basaltiques géométriques. Très pittoresques, elles s’élancent de manière parallèle vers le ciel. Certaines atteignent 20 mètres de haut.

Ce lieu photogénique a servi de décor dans des films cultes tels que Star Trek et Star Wars, ou plus récemment, dans la saison 7 de la série Game of Thrones. Même si cette plage n’est pas synonyme de baignade et de farniente au soleil, elle incarne un véritable chef-d’œuvre de la nature. En hiver, le contraste de la roche noire et de la neige immaculée est splendide.

 

Reynisfjara beach, une terre de mythes nordiques

Reynisfjara beach, une terre de mythes nordiques

Classée parmi les plus impressionnants paysages d’Islande, Reynisfjara se traduit par « plage de Reynir ». Ce Viking Norvégien aurait été le premier colon à s’installer dans la région. Sur place, vous observerez aussi Reynisfjall (la montagne de Reynir) et Reynisdrangar (les piliers de Reynir) qui se dressent dans l’océan. Selon le folklore islandais, ces derniers seraient des trolls de mer qui aidaient un navire à atteindre la côte. Ils se seraient pétrifiés à l’aube, au contact des rayons du soleil. Une autre légende locale attribue la pétrification des trolls à la vengeance d’un homme dont ils auraient kidnappé l’épouse.

En réalité, ces piliers de basalte se sont détachés de la montagne de Reynir à cause d’une forte érosion. Les vagues puissantes et la pluie fréquente contribuent à forger le littoral au fil des siècles. C’est un site en constante évolution. Vous pourrez y croiser de nombreuses espèces d’oiseaux marins comme le macareux, le fulmar et le guillemot.

Visiter Reynisfjara en Islande

La plage noire s’étend sur plusieurs kilomètres, des arches de pierre de Dyrhóleay jusqu’au petit village de pêcheurs de Vík í Mýrdal. Le site de Reynisfjara se trouve au bord de la route circulaire qui fait le tour de l’île. Il est ouvert toute l’année et l’accès est libre. Comptez environ 2 h 30 de trajet en voiture depuis la capitale Reykjavik.

Les plus pressés visitent les lieux en une heure. Cependant, vous pouvez facilement y passer une demi-journée pour contempler les Reynisdrangar et Dyrhólaey. Il est recommandé d’être très prudent, de ne pas nager et de ne jamais tourner le dos à l’océan. En effet, Reynisfjara est réputée pour ses courants et son phénomène de raz-de-marée soudain. Il est possible de s’aventurer dans la grotte creusée par les vagues à marée basse.

N’hésitez pas à allier la découverte de Reynisfjara avec celle d’autres joyaux de la nature islandaise. Le Jökulsárlón glacier lagoon, par exemple, se trouve à 200 kilomètres à l’est.