Perché au sommet d’une colline, le fort Saint-Elme domine les villes de Collioure et Port-Vendres dans les Pyrénées-Orientales. Cette ancienne place forte est surnommée la « Sentinelle de la côte Vermeille ». Plongez dans l’histoire de ce monument du Moyen Âge et découvrez comment le visiter. 

L’histoire du fort Saint-Elme

L’histoire du fort Saint-Elme

Situé entre Perpignan et la frontière espagnole, le fort Saint-Elme occupe un emplacement stratégique. Il est érigé à 160 mètres d’altitude et bénéficie d’une vue à 360° sur les environs. Cette construction militaire se distingue par sa forme originale en étoile.

La tour de guet, baptisée Torre de la Guardia, daterait du IXe siècle, voire du VIIIe, alors que la région connaissait l’occupation arabe. Elle joue un rôle défensif lors de la reconquête franque des territoires sarrasins.

Au XIVe siècle, les rois de Majorque installent leur résidence d’été à Collioure. Ils entreprennent la consolidation de la tour pour assurer leur protection. Plus tard, le roi d’Aragon Pierre IV le Cérémonieux construit des fortifications importantes. C’est sous la première occupation française, pendant le XVe siècle, que cet édifice prend le nom de tour Saint-Elme. Il est agrandi et renforcé pour accueillir une garnison.

L’architecture du fort Saint-Elme est marquée par l’intervention de Charles Quint, au XVIe siècle, qui lui donne son aspect d’étoile. Vauban apporte la touche finale à l’aménagement du château sous les ordres du roi de France Louis XIV. 

Visiter le château fort

visiter-le-chateau-fort

Démilitarisé en 1903, le fort Saint-Elme est aujourd’hui une propriété privée. Il est néanmoins possible de le visiter de manière individuelle, en groupe ou avec un guide. L’entrée payante inclut la découverte du château fort et l’accès aux terrasses situées au sommet de la tour. Celles-ci dévoilent un panorama époustouflant sur la mer Méditerranée, ainsi que sur les anses de Collioure, Port-Vendres et les Albères.

Vos pas vous conduisent à travers les différentes salles du musée Arsenal. Les armes du Moyen Âge et de la Renaissance, Charles Quint et Soliman le Magnifique n’ont plus de secrets pour vous. Achevez votre visite par une promenade dans les jardins du fort Saint-Elme. Ils abritent plusieurs espèces de plantes exotiques.

Des manifestations culturelles sont organisées tout au long de l’année, de même que des animations ludiques pour les enfants. N’hésitez pas à consulter l’agenda sur le site officiel du monument. 

Comment accéder au fort Saint-Elme depuis Collioure ?

Ce site historique est accessible en voiture depuis la gare SNCF de Port-Vendres et dispose de deux parkings gratuits sur place. Il est également possible de s’y rendre en empruntant le petit train touristique. C’est une manière agréable et familiale de visiter Collioure et de monter vers le fort à travers les vignobles. Il y a des départs réguliers entre le 1er avril et le 3 novembre.

Amateurs de treks dans les Pyrénées, partez pour une petite randonnée vers le fort Saint-Elme depuis Collioure. Il faut compter en moyenne une demi-heure de marche sur un sentier en pente. Le départ s’effectue au niveau du musée d’Art moderne, que vous ne manquerez pas de visiter. Il expose notamment des œuvres de Claude Viallat, Henri Matisse, Henri Martin, Jean-Louis Vila et Jean Capdeville. Prenez ensuite la direction du moulin, puis celle du château fort. Vous pouvez redescendre par la même route ou suivre le sentier balisé jaune pour admirer les vignes en terrasses.

Lors de votre séjour dans les Pyrénées-Orientales, la visite du fort Saint-Elme constitue une activité idéale pour allier immersion historique et balade bucolique. N’oubliez pas d’emporter votre appareil photo pour immortaliser ces splendides paysages entre terre et mer.