Située à environ 180 kilomètres à l’ouest de La Havane, la vallée de Viñales déroule ses panoramas émeraude à couper le souffle. Ce terreau fertile propice à la culture agricole traditionnelle, notamment du tabac, profite en outre d’un relief unique à Cuba, ainsi que d’un passé historique riche. Le tout à seulement quelques kilomètres de Pinar del Río. Visite sur les routes d’une vallée aux charmes multiples, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999.

La Vallée de Viñales, poumon vert de Cuba

Prehistorical-mural-(Mirador)-in-Valle-de-Vinales

La vallée de Viñales propose un exceptionnel paysage de karst, qui se distingue par une série de buttes de calcaire spectaculaires, hautes et arrondies en forme de dômes, que les locaux appellent mogotes. Pouvant atteindre une taille de 300 mètres, celles-ci constituent une véritable attraction près de la petite ville éponyme, qui a su conserver ses pratiques agricoles traditionnelles et qui cultive son charme d’antan notamment grâce aux bohíos, ces maisons typiques au toit de palmes.  

À quatre kilomètres de Viñales, sur une face du Mogote Dos Hermanas, figure le Mural de la Prehistoria. Cette fresque de 180 mètres de long par 120 de large a été commandée par Fidel Castro en 1961 et présente la théorie de l’évolution. Plusieurs peintres se sont relayés pour achever cette peinture colorée.

À cinq kilomètres au nord de la ville, la Cueva del Indio, ancien habitat indigène découvert en 1920 par un paysan, éblouira le visiteur. Outre les peintures rupestres et quelques restes archéologiques datant des cultures cubaines précolombiennes, ces lieux offrent la possibilité de parcourir une partie du fleuve San Vicente qui traverse la grotte.

Une promenade à cheval, à réserver à l’office du tourisme, demeure le meilleur moyen de découvrir toutes les facettes de ce diamant à l’état brut.  

La région du cigare cubain

La visite d’une fabrique de cigares est incontournable dans la région. Elle permettra de découvrir chaque étape de la réalisation de l’un des symboles de Cuba, depuis la culture des plants de tabac jusqu’à la commercialisation, en passant par les phases de séchage des feuilles et la réalisation du cigare dans la galéra, cette pièce où opèrent les torcedores, installés face à un lecteur qui chaque jour, leur lit le journal pendant qu’ils travaillent.

En revanche, la plupart des installations sont fermées durant la saison pluvieuse qui court de juin à novembre, car l’humidité ne permet pas aux feuilles de tabac de sécher dans de bonnes conditions. De même, toutes les fabriques ne se valent pas et il convient de sélectionner avec soin la plantation visitée. À proximité de Pinar Del Río, celle d’Alejandro Robaina est gage de qualité. Grand maître des cigares cubains, il compte Gérard Depardieu, dont il exhibe fièrement la photo, parmi ses fidèles clients.  

Profitez également de votre présence à proximité de Pinar del Río pour vous offrir une dégustation à l’issue de la visite de la Guayabita del Pinar Liqueur Factory, une petite fabrique artisanale de liqueur locale. Fabriquée à base de rhum dans lequel macèrent de petits fruits provenant de la famille de la goyave, cette spécialité douce et sucrée est une délicieuse alternative au traditionnel rhum cubain ou au mojito. Ce sera un souvenir à la fois original et rafraîchissant de votre passage dans la vallée de Viñales à Cuba.

Le village de Viñales, rendez-vous avec l’authenticité cubaine 

le-village-de-vinales-rendez-vous-avec-l-authenticite-cubaine

Un détour par le centre-ville de Viñales sera indispensable pour découvrir une ruelle de quelques centaines de mètres seulement, ceinturée de maisons aux teintes pastel et colonnades.  

Si l’ambiance est paisible, le soir, la place centrale devient le point de rendez-vous de la jeunesse cubaine, notamment au Centro Cultural. L’entrée à un peso cubain vous ouvre les portes d’une immersion totale au pays de la salsa et de la rumba. Là, au milieu d’une ambiance feutrée, des danseurs avertis enchaînent les chorégraphies sur des musiques live.  

Un spectacle à admirer jusqu’au bout de la nuit avec un verre de mojito..