Symbole du règne de Pierre le Grand, le palais de Peterhof célèbre la victoire de l’empire de Russie sur le royaume de Finlande. Célèbre pour ses splendides jardins et son impressionnante collection de fontaines, ce château inspiré des fastes de Versailles est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Avec le lac Baïkal, le mont Elbrouz et la cathédrale Saint-Basile de Moscou, ce joyau de l’art baroque fait partie des sept merveilles de Russie.

Peterhof : la fierté de Saint-Pétersbourg

Lorsque l’on évoque la Venise du Nord, surgissent immédiatement les images du palais d’Hiver et son musée de l’Ermitage, du musée Pouchkine, de la forteresse Pierre-et-Paul ou de la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, reconnaissable à son architecture médiévale coiffée de bulbes dorés et multicolores. Peterhof, la résidence d’été des Tsars jusqu’en 1917 fait également partie des incontournables de Saint-Pétersbourg. Bâti à 30 km à l’ouest de l’ancienne capitale impériale, ce trésor russe domine le golfe de Finlande. Imaginé par Pierre le Grand, il s’inspire du château de Versailles avec ses jardins à la française, dessinés par Jean Baptiste Le Blond (élève de Le Nôtre, créateur des jardins de Versailles), et ses 176 fontaines. L’édification — sous l’étroite surveillance du Tsar, installé pour l’occasion dans la résidence Monplaisir — débute en 1713 et prend fin en 1722. Malgré cette rapidité d’exécution, Pierre le Grand, emporté par la fièvre en 1725 n’aura que peu de temps pour profiter de son palais. 

Peterhof et les 7 merveilles de Russie 

Peterhof et les 7 merveilles de Russie

Le palais de Peterhof est, avec le kourgane Mamaïev, la vallée des Geysers et le Manpoupounior (les sept géants de l’Oural), l’une des 7 merveilles de Russie. Parmi les temps forts de la visite, trois sites se distinguent :
-    le jardin inférieur avec son canal maritime reliant la mer Baltique à la Grande Cascade. Ici se trouvent quelques-unes des plus belles fontaines du domaine, dont la fontaine de Samson et la fontaine du Soleil : un disque doré rotatif doté de 80 jets d’eau ;
-    le grand Palais affichant 268 mètres de façade. On doit son style baroque russe à Bartolomeo Rastrelli, l’architecte du premier palais d’Hiver de Saint-Pétersbourg et du palais Catherine à Tsarkoïe Selo ;
-    le jardin supérieur, entrée principale de la résidence impériale, dominée par la fontaine de Neptune.
Peterhof en pratique

•    Peterhof : les horaires 

Le grand Palais est ouvert :
-    de 10 h 30 à 18 h en semaine sauf le lundi et le dernier mardi du mois ;
-    de 10 h 30 à 21 h le samedi ;
-    de 10 h 30 à 19 h le dimanche et les jours fériés.

•    Comment se rendre à Peterhof ?

o    Par la mer 
La solution la plus rapide et certainement la plus agréable pour se rendre à Peterhof est d’embarquer sur l’hydroglisseur « le Météor » connu également sous le nom de Peterhof Express. Le point de rendez-vous se situe à l’embarcadère de l’Ermitage derrière le palais d’Hiver. 
Le trajet sur le golfe de Finlande dure 30 minutes et donne l’occasion d’admirer les monuments emblématiques de Saint-Pétersbourg. Les voyageurs sont déposés au pied du parc inférieur de Peterhof où s’achètent les tickets d’entrée.

o    Par la route 
Selon la station de métro d’arrivée :
-    Avtovo : prendre le minibus K-224, K-300, K-424 ou le bus municipal 200 ou 210 ;
-    Leninski Prospekt : prendre le minibus K-103 ou K-420 ;
-    Prospekt Veteranov : prendre le minibus K-343 ou K-639Б.

o    Par le train 
Le train part de la gare de la Baltique et mène à la nouvelle gare de Peterhof, desservie par les bus 356 ou 351-A.