Back to top

Plus vieille cathédrale gothique du monde, Notre-Dame de Strasbourg fut aussi le plus haut monument de la chrétienté jusqu’en 1874. Visible de la plaine d’Alsace à la Forêt-Noire, cette merveille architecturale se dresse sur les hauteurs de la Grande Île, en plein cœur historique de Strasbourg. Monument emblématique de la région, la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg attire chaque année plus de quatre millions de visiteurs, ce qui en fait la deuxième plus fréquentée de France après Notre-Dame de Paris.

Notre-Dame de Strasbourg, une cathédrale en dentelle de grès rose

Notre-Dame de Strasbourg, une cathédrale en dentelle de grès rose

De la première pierre posée en 1176 jusqu’à l’achèvement de la flèche en 1439, il aura fallu près de trois siècles de travaux pour ériger la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. Joyau de l’art gothique, ce chef-d’œuvre en dentelle de grès rose subjugue les voyageurs tant par la beauté de sa façade que par la richesse ornementale de sa nef. Parmi les temps forts qui rythment la visite, citons le pilier des Anges (XIIIème siècle), les fonts baptismaux, la chaire et la sculpture du Mont des Oliviers (XVème siècle), les retables de Saint-Pancrace et de Saint-Roch (XVIème siècle) ainsi que les scènes de la vie de la Vierge (XVIIème siècle).

Trois œuvres remarquables font la fierté du lieu. Il s’agit de la rosace de 12 m de diamètre (XIIIème siècle), de l’orgue monumental avec son magnifique buffet doté d’automates ainsi que de l’horloge astronomique, bijou Renaissance avec son défilé des Apôtres à admirer chaque jour à 12 h 30.

Pour prolonger la découverte, rendez-vous au musée de l’Œuvre Notre-Dame au pied de la cathédrale. Célèbre pour ses collections médiévales et Renaissance, ce centre culturel géré par la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg est abrité dans un ensemble de maisons gothiques et Renaissance appelées Frauenhaus. Entre autres perles rares, on peut y admirer le Tentateur et la Synagogue à la lance brisée, deux sculptures originales provenant de la cathédrale.

Les ateliers de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame ouverts au public sont aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire de la cathédrale de Strasbourg.

Notre-Dame de Strasbourg : le prodige du gigantesque et du délicat

Notre-Dame de Strasbourg : le prodige du gigantesque et du délicat

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg affiche une hauteur de 142 m, ce qui la classe au deuxième rang des cathédrales les plus hautes de France après Notre-Dame de Rouen qui culmine à 151 m.

Comparant sa flèche à : « une véritable tiare de pierre avec sa couronne et sa croix », Victor Hugo en dit : « C’est le prodige du gigantesque et du délicat. […] Du clocher, la vue est admirable. On a Strasbourg sous ses pieds, vieille ville à pignons dentelés et à grands toits chargés de lucarnes, coupée de tours et d’églises, aussi pittoresque qu’aucune ville de Flandre. […] Moi, j’allais d’une tourelle à l’autre, regardant ainsi tour à tour, la France, la Suisse et l’Allemagne dans un seul rayon de soleil. ».

Pour bénéficier de cette vue magique, qui par beau temps s’étend de la Grande Île jusqu’aux Vosges et à la Forêt-Noire, il faudra grimper les 330 marches permettant l’accès à la plateforme à 66 m d’altitude.

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg en pratique

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg en pratique

Pour préparer votre week-end à Strasbourg, voici quelques informations pratiques.

Plateforme de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg :
Adresse : place du Château
Horaires d’été : du 1er avril au 30 septembre de 9 h 30 à 20 h
Horaires d’hiver : du 1er octobre au 31 mars de 10 h à 18 h

Musée de l’Œuvre Notre-Dame :
Adresse : 3 place du Château
Horaires : de 10 h à 18 h
Fermeture le 1er janvier, Vendredi Saint, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre

Ateliers de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame
Adresse : 6, rue des Cordiers
Visite sur rendez-vous le mardi et jeudi matin pour les groupes de 15 à 20 personnes