Aux frontières de l’Asie centrale, l’Hindou Kouch s’étend sur 950 kilomètres environ, du nord du Pakistan au centre de l’Afghanistan. Convoité dès l’Antiquité, l’Hindou Kouch, alors nommé « Paropamisades » en grec, fut traversé à deux reprises par les troupes d’Alexandre le Grand aux alentours de 329 et 327 av. J.-C. Au pied du Tirich Mir, les tribus des vallées Rumbur, Bumburet et Birir, appelées Vallées Kalash seraient de lointains descendants des conquérants macédoniens. À la croisée des civilisations, l’Hindou Kouch (les montagnes des Hindous en français) fut plus tard témoin d’une histoire mouvementée et devint l’un des passages obligés de la route de la soie reliant l’Inde à l’Empire romain.

L’Hindou Kouch : 43 sommets à plus de 7 000 mètres

Séparant en deux l’Afghanistan, l’Hindou Kouch crée une frontière entre le nord et le sud du pays. Deux cols permettent de franchir cette frontière naturelle : le col de Salang (3 400 m d’altitude) par lequel passe la route de Kunduz à Kaboul et le col d’Anjuman (5 000 m d’altitude) à l’extrémité de la haute vallée du Panchir.

Divisé en deux chaînes, le massif montagneux donne naissance à l’Hindou-Kouch occidental et l’Hindou-Kouch oriental. L’Hindou-Kouch occidental se prolonge vers le sud jusqu’en Iran, aux abords de la mer Caspienne. L’Hindou-Kouch oriental, au nord de Kaboul, se démarque par ses hauts sommets de plus de 7 000 mètres d’altitude. En commençant par le Tirich Mir, le point culminant du Pakistan, affichant 7 690 mètres d’altitude. Le Nowshak ou Noshaq, le point culminant de l’Afghanistan (7 492 mètres d’altitude), prononcé « Nowchar » et signifiant « neuf vallées ». Les troisièmes et quatrièmes plus hauts sommets de l’Hindou Kouch se trouvent au Pakistan. Il s’agit de l’Istor-o-Nal, dans la province du Khyber Pakhtunkhwa, et du Saraghrar dans le district de Chitral, culminant respectivement à 7 403 et 7 340 mètres d’altitude.

Compris dans un vaste ensemble montagneux, englobant les massifs du Pamir, du Karakoram et de l’Himalaya, l’Hindou Kouch, qui compte 43 sommets à plus de 7 000 mètres et 72 sommets à plus de 6 000 mètres, fait partie de l’Aire Hindu Kush-Himalaya (HKH).