Back to top

En Corse du Sud, l’escalier du Roi d’Aragon fait la fierté des habitants de Bonifacio. Taillé par l’homme dans la falaise, cet escalier vertigineux au-dessus de la Méditerranée défie le temps et les éléments. La légende raconte qu’il aurait été creusé en une seule nuit par les troupes d’Alphonse V le Magnanime à l’occasion du siège de Bonifacio en 1420. 189 marches entre ciel et mer, une pente de 45° : avec près de 54 000 visiteurs par an, l’escalier du roi d’Aragon (inscrit au titre des Monuments historiques) figure parmi les sites les plus fréquentés de la Corse.

L’escalier du Roy d’Aragon : le site le plus visité de Corse

escalier-du-roy-d-aragon-le-site-le-plus-visite-de-corse

À l’extrême pointe sud de l’ile de Beauté, l’escalier du roi d’Aragon domine les Bouches de Bonifacio. Il relie la mer à la citadelle, en débouchant au pied de la terrasse sur laquelle se dressait autrefois la tour du Castellet. Taillé par la main de l’homme dans la falaise calcaire, il compte 189 marches sur une hauteur de 65 mètres, le long d’une pente à 45°. Sa largeur n’excède pas 80 cm par endroit. Pour l’emprunter, mieux vaut donc être en bonne condition physique et ne pas craindre le vertige. L’ouvrage est inscrit au titre des Monuments historiques. Près de 54 000 visiteurs font le déplacement tous les ans pour le découvrir. 

L’escalier du Roi d’Aragon peut aussi s’admirer depuis le large. Pour avoir un point de vue différent sur cet ouvrage spectaculaire enclavé dans la falaise, il faudra embarquer à bord d’un bateau pour une croisière sur la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio (RNBB). De nombreuses compagnies de transport maritime assurent la liaison avec l’archipel des Lavezzi et la Sardaigne, au départ des ports de Bonifacio et de Porto-Vecchio. 

Par la même occasion, on découvre la « cité des falaises » dans toute sa majesté. Construite sur une crête rocheuse au-dessus des flots, la Citadelle de Bonifacio semble en équilibre dans le vide. À l’extrémité de ce spectaculaire rempart naturel, l’escalier du roi d’Aragon dessine une fine ligne oblique sur la pierre. Un tel exploit pique la curiosité. La question est nimbée de mystère : qui a réalisé cet incroyable escalier ?

Entre mythes et réalité

escalier-du-roy-d-aragon-par-la-mer

D’après la légende, l’escalier du roi d’Aragon aurait été creusé eu une seule et unique nuit de travail par les soldats d’Alphonse V d’Aragon qui assiégeaient Bonifacio. Cette manœuvre devait empêcher le ravitaillement de la ville. Malgré le blocus, Bonifacio ne s’est pas laissé prendre. 

Le siège de Bonifacio a bien eu lieu en 1420. Dirigé par Alphonse V d’Aragon, ce blocus de cinq mois a pour but de prendre possession de la Corse à la suite de la concession consentie par le pape Boniface VIII. Mais qui est donc ce roi dont l’escalier porte le nom ? Il s’agit là d’Alphonse V, dit le Magnanime, roi d’Aragon et de Sicile. En 1420 et 1421, sa flotte occupe la Sardaigne et la Corse (Calvi et Bonifacio). Au terme de vingt ans de guerre, il établit sa cour à Naples où se côtoient les plus grands lettrés de l’époque. Ami des arts et de la chasse, il est surnommé Champion de La Renaissance. 

Qui a construit l’escalier du Roy d’Aragon ?

comment-venir-a-l-escalier-du-roy-d-aragon

Le sujet fait débat. Une première hypothèse est émise : l’escalier aurait été aménagé au fil de l’histoire sur une faille de la falaise formant un chemin escarpé jusqu’à la mer. Les fouilles archéologiques réalisées sur le terrain ont mis à jour de nombreux objets en silex et en obsidienne (pointes de flèche, couteaux, grattoirs), fragments de poterie et restes de coquillage marins révélant la présence de groupements humains à l’époque néolithique. D’après les historiens, ces hommes préhistoriques empruntaient ce chemin pour atteindre une source d’eau douce, nommée plus tard fontaine Saint-Barthélemy. La deuxième hypothèse avance que les moines franciscains seraient les auteurs de cet escalier. Toujours dans l’intention d’accéder à la seule source d’eau potable de Bonifacio, située en contrebas.

L’escalier du Roy d’Aragon en pratique

escalier-du-roy-d-aragon-en-pratique

189 marches sur un dénivelé de 65 mètres et une pente de 45° : autant ne pas se le cacher, la descente et l’ascension de l’escalier du Roy d’Aragon nécessitent quelques efforts physiques. Il est donc conseillé de prévoir la visite le matin pour éviter la chaleur. Le port de chaussures de marche (avec semelle antidérapante) est recommandé. Les enfants doivent rester sous la garde d’un adulte. L’escalier est fermé par gros temps et vent fort.

Adresse : Place Carrega Bonifacio
Durée de la visite : environ 30 minutes
Tarif de la visite : 2,50 €
Animation pour les enfants (jusqu’à 11 ans) : remise d’un diplôme à l’issue de la visite 
L’escalier du Roy d’Aragon est ouvert du 1er janvier au 31 décembre.
En novembre et décembre, l’escalier est ouvert de 10 h à 12 h

Comment venir à l’escalier du Roy d’Aragon 

quelques-conseils-et-informations-utiles.jpg

Pour aller du port de plaisance à l’escalier du Roy d’Aragon, il ne faut que dix minutes de marche à travers la ville. Pour joindre l’utile à l’agréable, il est aussi possible de faire le trajet à bord du petit train de Bonifacio qui assure la navette jusqu’à la place Carrega.

Adresse : Port de plaisance 
Ouvert toute l’année
Sans réservation 
Départ toutes les 30 minutes

Pour admirer l’escalier du Roy d’Aragon depuis le large et explorer la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio : rendez-vous au guichet de la Société des Promenades en Mer de Bonifacio sur le port de plaisance. 

Adresse : Port de plaisance 
Ouvert toute l’année
Sans réservation 
Durée au choix : 1 heure, demi-journée, journée entière.

Circuit n°1 : l’essentiel, les grottes et falaises
Départ toutes les 30 minutes

Circuit n°2 : l’archipel des Lavezzi 
Le trajet dure 30 minutes à l’aller et 1 h au retour 
Départ toutes les 30 minutes
Retour toutes les heures à partir de 12 h 30