Back to top

Plus qu’une capitale, Paris est un véritable musée à ciel ouvert. La ville séduit avec ses monuments historiques, ses rues charmantes, son art de vivre et ses nombreuses églises. Les visiteurs connaissent surtout les grands sites religieux de Paris, comme la basilique du Sacré-Cœur qui domine la ville depuis la butte Montmartre, et la cathédrale Notre-Dame de Paris, endommagée suite à l’incendie d’avril 2019. Et si on sortait des sentiers battus pour découvrir des édifices religieux plus secrets ?


Les églises qui sont également des monuments parisiens

eglises-qui-sont-egalement-des-monuments-parisiens

À Paris, certains monuments sont des édifices religieux alors qu’ils passent inaperçus en tant que tels. C’est le cas de la Madeleine, construite par Napoléon 1er, à l’origine un temple dédié à la gloire de l’empereur et à la vie du Christ. Si l’église de la Madeleine à Paris surprend, c’est parce que son architecture est différente. Elle s’inspire du style de la Grèce et de la Rome antiques avec son portique en octostyle, ses colonnes et ses statues. Cette église cache aussi un trésor : un orgue immense sur lequel ont joué Camille Saint-Saëns et Gabriel Fauré.

eglises-qui-sont-egalement-des-monuments-parisiens

Méconnue des visiteurs, l’église Saint-Augustin se dresse pourtant au croisement du boulevard Malesherbes et du boulevard Haussmann. Dévoilant une architecture remarquable, cette église se distingue car elle a été construite grâce à l’utilisation de la fonte et du fer. Contrairement aux autres églises de Paris, elle ne possède pas de contreforts, ce qui accentue sa hauteur. Sa façade est aussi éblouissante que son intérieur, entièrement sculpté, ou que sa coupole. Cet édifice religieux est classé monument historique.

Les églises orthodoxes de la capitale

eglises-orthodoxes-de-la-capitale

La cathédrale de la Sainte-Trinité, communément appelée l’église russe de Paris, surprend par ses styles architecturaux byzantin et russe. Depuis le pont de l’Alma, on peut apercevoir ses 5 clochers à bulbes traditionnels dorés. L’édifice est très récent puisque sa construction a pris fin en 2016. C’est un site religieux à découvrir pour sa beauté mais aussi pour ses activités culturelles.
La cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, construite entre 1847 et 1861 et dédiée à Alexandre Nevski, est aussi un lieu culte très prisé par les Russes orthodoxes expatriés à Paris. Situé dans le XVIIe arrondissement de la ville, le bâtiment est partiellement recouvert de feuilles d’or, et mérite une visite si vous êtes de passage dans le quartier.

Les églises catholiques méconnues de Paris

les-eglises-catholiques-meconnues-et-magnifique-de-paris

Située dans l’enceinte de l’hôpital du même nom, l’église Saint-Louis de la Salpêtrière est un autre monument religieux à découvrir dans la capitale. Commandé par Louis XIV, l’édifice de style néoclassique possède un magnifique dôme central qui dessert 6 chapelles. Vous pourrez découvrir les nefs et le grand orgue de cette église catholique lors d’une visite gratuite ou pendant l’un des évènements culturels organisés.

eglises-catholiques-meconnues-et-magnifique-de-paris
L’église Val-de-Grâce ne jouit pas de la même notoriété que la cathédrale Notre-Dame de Paris ou que la célèbre Église Saint-Eustache. Cependant, le bâtiment est exceptionnellement beau. Classée monument historique, l’église à l’architecture classique baroque se démarque par sa façade à deux étages, ses colonnes, son porche et son magnifique dôme. L’intérieur de l’église Notre-Dame du Val-de-Grâce est réel un spectacle pour les yeux. La nef est riche en ornements et sa voûte surprend par sa beauté. L’intérieur du dôme révèle une fresque de Pierre Mignard qui rappelle les chapelles italiennes construites à la même époque.
Visiter Paris au fil de ses édifices religieux est un excellent moyen d’en savoir plus sur le passé de la capitale. Lors d’un week-end en amoureux ou en famille, flânez pendant des heures, sortez des sentiers battus et poussez la porte d’une église au hasard d’une rue. Vous y découvrirez peut-être une merveille architecturale, un lieu secret et sans doute une petite part de l’histoire parisienne.