Le GR34 est la Grande Randonnée de l’ensemble des côtes bretonnes. Au départ du Mont-Saint-Michel, elle s’étend sur plus de 2000 km pour terminer à Saint-Nazaire. Elle reprend l’ancien sentier des douaniers établis le long du littoral en 1791 pour arrêter les contrebandiers qui essayaient d’échapper aux différentes taxes. Sur sa route, le courageux randonneur est invité à faire une halte pour contempler ces 10 lieux incontournables de Bretagne.


La baie du Mont-Saint-Michel au rythme des marées

Baie du Mont-Saint-Michel

On salue le Mont-Saint-Michel une dernière fois avant de commencer le périple en longeant sa baie. Si l’envie vous prend d’une première balade les pieds dans l’eau, attention tout de même à ne pas s’enliser dans ses célèbres sables mouvants ou se faire piéger par la montée des eaux provoquée par une des plus grandes marées d’Europe. Si la marée est basse, le randonneur pourra se promener dans les prés-salés au milieu des moutons.


La pointe du Grouin sur la côte d'Émeraude

Pointe du Grouin

Après avoir traversé de nombreuses plages, le randonneur arrive à la pointe du Grouin. En haut des falaises, la vue est dégagée pour contempler la côte d’Émeraude en référence aux nuances vertes de la mer. L’île des Landes, un tout petit peu plus au large, se distingue facilement depuis ce promontoire.
Il faudra, par contre, rester sur le continent pour continuer la marche.


La ville fortifiée de Saint-Malo

Rempart de Saint-Malo

Plus loin, les remparts de Saint-Malo s’aperçoivent déjà. Consruits à partir du 12e siècle, ils n'ont jamais cédé même pendant les bombardements de 1944. On remarque tout de suite le fort national érigé sur une île accessible à marée basse. Construit en 1689, c’est Louis XIV qui ordonna à Vauban de dessiner les plans d’un fort afin de défendre la ville.
 

L'immanquable Cap-Fréhel

Le cap Fréhel

On pénètre maintenant dans le département des Côtes-d'Armor pour arriver au Cap Fréhel. Perché sur ses falaises de 70 mètres de hauteur, on comprend pourquoi le lieu a été choisi pour y établir un phare dans les années 50. De nombreux oiseaux comme le fulmar boréal, un oiseau marin, sont établis le long de la côte au sein de la réserve naturelle du cap.


La vie en rose à Ploumanac'h

Ploumanac'h

Toujours le long des côtes, la commune de Perros-Guirec nous ouvre ses portes. Il faut absolument aller voir les sculptures naturelles créer par des amas de granite rose dans le quartier de Ploumanac’h. Certaines roches datent de 300 millions d'année donnant l'impression de voyager dans le temps.
 

Les falaises de la pointe de Pen-Hir

Pen-hir

Bienvenue dans le Finistère ! Vous êtes arrivé dans un environnement sauvage et protégé de la presqu’île de Crozon. Encore plus sauvage à l’extrémité de la presqu’île, les falaises impressionnantes de la pointe de Pen-Hir. Elles peuvent mesurer jusqu'à 70 mètres et tombent à pic dans la mer d'Iroise.


La côte sauvage du Cap de la Chèvre

Crique du cap de la chèvre

Plus au Sud toujours sur la presqu’île de Crozon, voici le Cap de la Chèvre et son paysage idyllique. Si le cœur vous en dit vous pouvez descendre vous reposez sur les plages de sable blanc des nombreuses criques que vous trouverez en chemin. La nature est ici protégée par le Conservatoire du littoral pour endiguer les conséquences néfastes du tourisme pour l'environnement. 

La tempétueuse Pointe du raz

Pointe du raz

Le vent a tourné sur la Pointe du raz exposées aux flots. Il vaut mieux observer le courant violent du Raz de Sein (le passage maritime entre la pointe et l’île de Sein) depuis les falaises. Les phares sont ici essentiels pour guider les marins qui sont forcés de traverser le raz pour naviguer entre l'Atlantique et la Manche car l'île de Sein au large bloque le passage.


Doëlan et son port de plaisance

Le port de Doëlan
Vous êtes arrivé à bon port à Doëlan. Peut-être grâce aux deux phares, l’un rouge et blanc et l’autre vert et blanc que compte la ville. Sur les rives, des maisons typiques sont encore debout. Un port authentique où encore quelques pêcheurs viennent vendre la sardine très prisée en Bretagne.


Saint-Nazaire, ville du gigantisme

Saint-Nazaire

Enfin, retour en ville pour le randonneur qui termine le GR34 à Saint-Nazaire. Les immenses navires de croisière comme le Normandie ou le Queen Mary II ont été construits dans les chantiers navals de la ville. En terme de gigantisme, son pont construit en 1975, est le plus long de France avec ses 3356 mètres. Le seul qui dépasse les 3 kilomètres.