Back to top

Visitez le port de Londres et découvrez l’histoire de la ville, de la première révolution industrielle à la réhabilitation des berges de la Tamise. Les docks de Londres cachent des trésors peu connus, à explorer à pied ou en vélo.

Le port de Londres fut pendant un temps le premier port mondial. Pourtant, sa configuration et sa navigation sont atypiques. Port de mer, il s’étend sur 150 kilomètres à l’intérieur des terres, après l’estuaire de la Tamise. Seuls les bateaux de petite et moyenne taille peuvent accéder à son cœur, au niveau du célèbre Tower Bridge, emblématique pont basculant en acier et en granit. Le port de Londres est situé sur la partie de la Tamise soumise aux marées, qu’on appelle le Tideway. Le niveau de l’eau peut y varier de 7 mètres. De plus, la voie navigable est sinueuse et implique de nombreux changements de cap pour les bateaux. Le port est devenu impraticable pour les porte-conteneurs modernes, sauf dans sa partie en eau profonde, située près de la mer, qui reste l’un des principaux ports du Royaume-Uni.

 

De port de commerce à quartiers résidentiels, d’affaires et culturels

Au 18e siècle, l’activité du port de Londres a été multipliée par deux, tant sous l’influence du commerce national qu’international. Puis, au 19e siècle, le port a été aménagé par la création de bassins portuaires creusés sur les berges de la Tamise, destinés à recevoir et à protéger les navires. À partir de 1980, les docks de Londres, désaffectés, ont été réhabilités en quartiers résidentiels, d’affaires et culturels, regroupés en anglais sous le nom de London Docklands.

À l’ouest, le quartier de Wapping comprend les St Katharine Docks, devenus un port de plaisance paisible de Londres, le Tobacco Dock, transformé en salle de spectacle, et le St Saviour’s Dock, qui abrite le Musée du Design. Plus à l’est, visitez l’Isle of Dogs, qui mêle bureaux, cafés branchés et petites maisons de briques dans une ambiance sereine, et Canary Wharf, quartier d’affaires à l’allure futuriste. Enfin, ne manquez pas la découverte du HMS Belfast, navire utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, devenu musée.