Couvrant près de 582000 kilomètres carrés, le Botswana est renommé pour la diversité de ses paysages, entre déserts, prairies et savanes, et pour la présence sur ses terres des plus beaux animaux d’Afrique. Les sites les plus célèbres du pays sont le désert du Kalahari et le delta de l’Okavango, que l’on visite après avoir atterri dans la capitale, Gaborone, une ville paisible sur laquelle veille le Mont Kgale. En route pour la nation des Tswanas!

Gaborone et le Mont Kgale, premières étapes vers les paysages magiques du Botswana

Un voyage au Botswana débute à Gaborone, à quinze kilomètres de la frontière sud-africaine. Parmi les multiples musées de la ville, le Musée National du Botswana vaut le détour, tout comme les coopératives artisanales.

Surnommé le Géant Endormi, le Mont Kgale surplombe la capitale du Botswana. Situé au sud-est du centre, il culmine à 1287 mètres. Trois sentiers permettent de le gravir en moins de deux heures. Ces randonnées faciles offrent un point de vue merveilleux sur la ville et sa région. En dépit des visites touristiques, le site est peuplé de babouins. Le Mont Kgale est entouré de réserves naturelles, comme la réserve privée de Mokolodi, de 3000 hectares, localisée à douze kilomètres au sud-ouest.

Plus loin, on peut se lancer dans des safaris époustouflants, au cœur du désert du Kalahari. Parmi les plus grandes étendues de sable au monde, cette région aux nuances ocre couvre 70 % du territoire du Botswana. Le Kalahari est bordé de cuvettes salines, comme celles des déserts salins de Makgadikgadi. D’apparence hostile, il abrite les plus majestueux lions d’Afrique ou encore des girafes. C’est en avion que l’on apprécie le mieux sa beauté, et qu’il est possible d’apercevoir un guépard en pleine course.

La route se poursuit au nord vers le parc national de Chobe, qui accueille quelque 50000 des plus grands pachydermes de la planète. À l’ouest, le fleuve Savuti crée des marais qui servent de points d’eau aux animaux en périodes de pluie. Non loin, Moremi est la plus belle réserve de toute l’Afrique australe. Léopards, éléphants, rhinocéros, mais aussi oiseaux exotiques vivent en harmonie sur ces terres colorées.

Le voyage s’achève au delta de l’Okavango, point d’arrivée du «fleuve qui ne trouve jamais la mer». Le plus vaste delta intérieur du globe s’étend sur 18000 kilomètres carrés, et ses eaux se déversent dans le désert. Très vert, le panorama est formé de millions d’îles, sur lesquelles vivent félins et grands échassiers. Le miracle africain!