Paradis des amateurs de pêche au brochet et de randonnée, les loughs (« lacs », en vieil irlandais) majestueux émaillent l’Irlande du sud au nord. Du Connemara au Donegal, au cœur des forêts, au pied des montagnes, partons découvrir quelques-uns des lacs irlandais les plus célèbres pour une escapade bucolique à travers la Verte Erin. 

Lough Neagh, le plus vaste lac des îles Britanniques (Ulster) 

Avec ses 30 km de long pour 15 km de large, le lough Neagh (Loch nEachach) est le plus grand lac des îles britanniques. Situé au cœur de l’Ulster, il est aussi le troisième plus grand lac d’Europe derrière le lac Léman et le lac de Constance. Encerclé par les comtés d’Antrim, d’Armagh, de Londonderry, de Down et de Tyrone, il se trouve à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Belfast. Avec ses eaux poissonneuses, le Lough Neagh est un site réputé pour la pêche au brochet, à la truite (la Dollaghan) et au saumon. Sur ses rives sauvages et paisibles, on apprend la légende du géant Fionn mac Cumhail. En se battant contre l’ennemi écossais, il arrache et jette un morceau dans la mer d’Irlande qui devient l’île de Man.

Lough Erne et les grottes de Marble Arch (Ulster)

Lough-erne-et-les-grottes-de-marble-arch

Dans le comté de Fermanagh, c’est au bord du Lough Erne (Loch Éirne) que l’on recherche la tranquillité. Formé du Lough Erne inférieur et du Lough Erne supérieur, deux lacs reliés entre eux, le deuxième lac le plus important de la province d’Ulster compte plus de 154 îles où abondent les oiseaux et les fleurs sauvages. Parmi les plus visitées, les îles Boa, Devenish, White Island et Lusty Beg s’atteignent en bateau ou en kayak. À proximité, les grottes de Marble Arch renferment un dédale souterrain de cascades et de rivières ondoyantes à parcourir avec un guide spéléologue.

Lough Corrib, l’emblème du Connemara (Eire)

Lough-Corrib,-l’emblème-du-Connemara

Au cœur du parc national du Connemara à l’ouest de l’Irlande, le Lough Corrib (Loch Coirib) séduit les promeneurs et les poètes par la beauté de ses paysages âpres et sauvages. Avec ses 44 km de long et ses 16 km de large, il se classe au premier rang des plus grands lochs de la République d’Irlande (et au second rang pour toute l’île). Relié à l’océan Atlantique par la rivière Corrib qui traverse Galway, il est alimenté par les eaux de la Clare. Entre péninsules sauvages et montagnes piquetées de bruyère violette, ce grand lac classé site Ramsar est composé de 365 îles, dont Inchagoill Island que l’on visite pour ses plages isolées, ses bois touffus et les vestiges de son monastère du Ve siècle. Selon la saison et la météo en Irlande, il est possible d’observer entre les roseaux souples qui entourent l’endroit, nombre de loutres et d’oiseaux aquatiques.  

Lough Derg, le troisième plus grand lac d’Irlande du Sud (Eire)

Lough-Derg,-le-troisième-plus-grand-lac-d’Irlande-du-Sud

Encadré par les comtés de Tipperary, de Galway et de Clare, le Lough Derg (Loch Deirgeirt) est, avec sa superficie de plus de 118 km², le troisième plus grand lac d’Irlande. Situé sur le cours du Shannon, il est bordé par d’épaisses forêts et de charmants villages tels que Mountshannon (église Saint-Cronan du Xe siècle, la plus ancienne église d’Irlande et du Royaume-Uni), Portumna (château du XVIe siècle), Dromineer (vestiges du château O’Kennedy), Ballina (festival Brian Boru) et Killaloe, berceau de roi Brian Boru (château de Nenagh).

Pour finir ce tour des lacs d’Irlande, laissons le dernier mot au poète irlandais WB. Yeats, célébrant le Lough Gill (comtés de Sligo et de Leitrim) : « Quelque hutte aller là-bas bâtir d’argile et d’osier ; Neuf rangs de fève y planter, des abeilles pour le miel. Et vivre seul en leur bourdonnante clairière [...] J’entends ce lac qui bat sourdement sur ses rives. Que je sois sur les routes, sur le pavé des villes, je l’entends au tréfonds de mon cœur ».