Back to top

Le 1er mars 1815, au retour de son exil sur l’île d’Elbe, Napoléon 1er s’engage sur une route sinueuse pour rejoindre Paris et reprendre le pouvoir. Plus de 200 ans plus tard, la route Napoléon est un itinéraire touristique qui serpente à travers les hauteurs de 2 régions et de 4 départements, entre Juan-les-Pins et Grenoble. Alternative à l’autoroute A7, elle fait défiler ses 324 km entre mer et terre. À vélo, en voiture ou à moto, avancez sur les pas de l’Empereur, en découvrant des villages historiques, des lieux de mémoire et des paysages sensationnels. Rebaptisée route Napoléon en 1932, la RN85 compte quelques étapes incontournables.

De Juan-les-Pins à Castellane

Lorsque Napoléon débarque à Golfe-Juan avec 1 200 hommes, il déclare : « L’aigle, avec les couleurs nationales, volera de clocher en clocher jusqu’aux tours de Notre-Dame [de Paris] ». Cette proclamation de l’empereur déchu a donné son nom à cet épisode de l’histoire, baptisé le Vol de l’Aigle. En référence à cet événement, des statues de cet oiseau majestueux jalonnent l’itinéraire.

Point de départ de la RN85, Vallauris Golfe-Juan organise chaque année une reconstitution du débarquement. De Cannes à Grasse, vous pourrez emprunter la route Napoléon en voiture et traverser des villages provençaux typiques, comme Mougins ou Mouans-Sartoux. Pour aller de Grasse à Castellane, vous traverserez le Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur, où les paysages fabuleux s’enchaînent : gorges, forêts, vallées agricoles... Enfin, vous voilà arrivés aux portes de Castellane, cité de caractère, que vous pourrez observer depuis la chapelle du Roc, à 184 mètres au-dessus de la ville.

01-de-juan-les-pins-a-castellane

De Castellane à Gap

Sur cette portion, la route Napoléon traverse des paysages variés et sublimes : virages serrés après Castellane, village de Senez niché entre les montagnes, falaises, cours d’eau...À moto ou en voiture, parcourez les routes qui serpentent au milieu des clues de Taulanne et de Chabrières, creusées par l’eau et dévoilant les différentes couches de roche. Puis découvrez Digne-les-Bains, qui regorge de sites et attractions pour toute la famille : réserve naturelle géologique de Haute-Provence, crypte archéologique de Notre-Dame du Bourg, Via Ferrata du Rocher de Neuf Heures...Inauguré en 2012 pour le bicentenaire du Vol de l’Aigle, le GR406 de la Voie Impériale relie Castellane à Digne, sur les traces de Napoléon. Long de 52 km, il peut se parcourir à pied ou à cheval. De nombreux villages ont servi d’étapes à l’empereur et lui rendent hommage, parfois avec humour, comme à Malijai, où un panneau indique : « Napoléon s’y est arrêté ; pourquoi pas vous ? »

De Gap à Grenoble

Après Gap, empruntez la route en lacet pour passer le col de Bayard. Une fois arrivés à Corps, quittez la nationale 85 pour visiter le sanctuaire de Notre-Dame-de-la-Salette, perché à 1 770 m d’altitude. Au grand lac de Laffrey, l’histoire de la route Napoléon marque un tournant décisif. Vous pourrez y visiter la Prairie de la Rencontre, où il a suffi de quelques mots de l’empereur pour que les soldats royaux se rallient à lui. Une statue équestre à son effigie y commémore l’événement. Profitez-en pour faire un tour du lac et vous positionner sur sa rive sud : située exactement sur le 45e parallèle nord, elle est à égale distance de l’équateur et du pôle Nord !

À Vizille, traversez les époques en visitant le monastère du 8esiècle, lechâteau du 12e et le musée de la Révolution française. C’est lors de la descente vers cette ville que Napoléon annonça au général Drouot : « Tout est fini, dans 10 jours nous serons aux Tuileries ». Le 20 mars, conformément à ses prédictions, et sans qu’aucun coup de feu n’ait été tiré, Napoléon entre à Paris et célèbre son retour au pouvoir.

De Golfe-Juan à Grenoble, Napoléon a parcouru presque 400 km en 7 jours. À moto ou en voiture, il ne vous faudra que 7 heures pour réaliser le parcours.