Imposante et démesurée, la Hofburg, installée au cœur du centre historique de Vienne, passionne les amateurs d’histoire et d’architecture. Ce palais, dont la construction a commencé au XIIIe siècle, a formé pendant plus de 600 ans le siège du pouvoir autrichien. Il reste d’ailleurs aujourd’hui au centre de la vie politique, puisque le président de la République d’Autriche y a ses bureaux.

Un édifice unique en Europe

Il existe en Europe peu de complexes architecturaux aussi vastes que le palais de Hofburg. Lorsqu’on le découvre en arrivant sur la Heldenplatz (place des Héros), on rencontre tout d’abord un large édifice baroque, organisé en arc de cercle. Ce bâtiment à la façade ouvragée surmonté du dôme Saint-Michel, icône de la capitale autrichienne, fait partie des dernières additions que la Hofburg de Vienne a connues. Il n’en est ainsi qu’une des portes d’entrée. Le reste du complexe s’étend en partie sur le flanc droit de ce bâtiment d’accueil. À l’arrière, le Burggarten, un grand jardin, et l’Orangerie, une serre Art déco prestigieuse, le complètent.

Du château fort au palais baroque

hofburg

Il n’est pas rare de voir des châteaux et palais modifiés au cours de leur existence et selon la volonté de leurs occupants, comme le montre l’évolution de ce palais viennois. Qui a demandé sa construction à l’origine ? Les historiens ne peuvent l’établir avec certitude. Lorsqu’il apparaît dans des documents historiques, nous sommes en 1279. Il prend alors l’apparence d’un château fort formé de quatre bâtiments entourant une cour carrée. Il est le siège du pouvoir de ce qui est alors le Duché d’Autriche, avant qu’il ne devienne royaume. Avec l’arrivée de la maison des Habsbourg à la tête de cette région jusqu’aux alentours de 1740, suivie par la dynastie des Habsbourg-Lorraine jusqu’en 1918, le palais va connaître de vastes changements.

Chaque empereur ou impératrice choisit d’ajouter au complexe sa touche personnelle. Ils ne se contentent pas de modifier l’édifice existant comme cela se fait souvent pour les châteaux royaux, mais en ajoutent d’autres. Gothique, renaissance, baroque… Les différents styles témoignent des goûts divers propres aux époques traversées. La Hofburg, palais impérial de Vienne, exhibe un réel éclectisme architectural tout en restant gracieuse. Au XVIIe siècle, la famille Habsbourg décide toutefois de garder la Hofburg comme résidence d’hiver et s’installe en été au château de Schönbrunn, de l’autre côté de la ville.

Explorer la Hofburg, une visite incontournable pour les amateurs d’histoire

Le gigantesque complexe possède plus de 2 600 salles, mais elles ne se visitent pas toutes. Quelques zones particulières ont gardé leur apparence d’époque. Parmi elles, les appartements impériaux de l’empereur François-Joseph et de son épouse Élisabeth, plus connue sous le nom de Sissi. Le château abrite aussi un musée réservé à cette impératrice aimée par les Viennois. Il n’est pas le seul lieu d’exposition : musées d’histoire naturelle, de l’histoire de l’art, du papyrus… En tout, dix espaces muséographiques occupent chacun une portion remarquablement décorée de la Hofburg. Le palais impérial se targue même de posséder une des plus belles salles de lecture au monde avec la bibliothèque nationale d’Autriche. Centre de conférences, École espagnole d’équitation… le château vibre de manifestations ponctuelles ou régulières. Vous pouvez ainsi y écouter chaque dimanche les Petits Chanteurs de Vienne dans la chapelle impériale.

À la Hofburg, les événements à venir ne peuvent surpasser une seule et même soirée particulière, organisée chaque année. En effet, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, le château s’illumine de mille feux comme à l’époque de la maison des Habsbourg pour un bal prestigieux, à l’image du lieu.