Pour visiter l’un des sites touristiques les plus populaires d’Helsinki, il est nécessaire de quitter le centre-ville et de traverser un bras de mer. Sur un groupe d’îles se dresse Suomenlinna, une forteresse impressionnante. Elle veille sur la capitale finlandaise depuis le XVIIIe siècle et figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Installée sur une presqu’île au cœur du golfe de Finlande, la ville d’Helsinki s’entoure de plusieurs îles, îlots et archipels. La forteresse de Suomenlinna étire ses murailles épaisses sur six de ces îles et les relie entre elles au travers de ponts. Semblant fermer l’accès à la baie qui mouille le centre-ville de la capitale, ces terres immergées possèdent une position stratégique idéale pour la défense de la ville. 

À Helsinki, Suomenlinna se démarque des travaux de Vauban 

À Helsinki, Suomenlinna se démarque des travaux de Vauban 

Lorsqu’en 1748, les Suédois qui contrôlent la Finlande décident de se prémunir davantage contre les attaques de la Russie voisine (Saint-Pétersbourg se trouve à moins de 400 kilomètres à l’est d’Helsinki par la mer), ils optent pour ce groupe d’îles. L’architecte militaire Augustin Ehrensvärda s’inspire des travaux de Vauban pour dessiner cette place forte. Le terrain particulier des îles le force à altérer son design pour le rendre unique.  

La Finlande se retrouve par la suite sous domination russe pendant un peu plus d’un siècle avant de devenir un royaume indépendant en 1017. Pendant cette période, on organise des travaux d’agrandissement et de renforcement, si bien que le site occupe désormais une surface de 210 hectares. Cela classe cette forteresse maritime parmi les plus imposantes au monde. Tout d’abord appelée Sveaborg (le château de Svea, une figure personnifiant la Suède), la place forte adopte le nom de Suomenlinna (le château des Finnois) à partir de 1918.

Aujourd’hui, elle est un lieu de promenade et de pique-nique prisé des habitants d’Helsinki. Une traversée de 15 minutes environ permet de rejoindre Suomenlinna en ferry. Un sentier de randonnée accessible toute l’année entraine les visiteurs à la découverte de cette construction. Une petite communauté d’Helsinkiens vit sur l’archipel et contribue, au travers d’animations culturelles, à le dynamiser.