La Devils Tower est un incroyable monument national américain situé dans le Wyoming et plus particulièrement dans le comté de Crook. Les avis divergent sur la nature de ce bloc atypique. Pour une très grande majorité des Américains, c’est un volcan éteint. Mais pour d’autres, c’est une colonne de magma.

La Devils Tower du Wyoming se situe dans la réserve de Black Hills. Ce site exceptionnel se compose de massifs, de collines, de prairies et d’un grand nombre d’animaux sauvages. Le monument a été porté au cinéma par Steven Spielberg dans son célèbre film, Rencontres du 3e type. Situé non loin du Mont Rushmore, il attire chaque année des curieux et des alpinistes qui souhaitent gravir ses 264 mètres de hauteur.

Les nombreuses facettes de la Devils Tower dans le Wyoming

Les nombreuses facettes de la Devils Tower dans le Wyoming

Celle que l’on nomme la Tour du Diable impressionne par sa structure atypique. Le bloc de roche est couvert de stries, raison pour laquelle certains spécialistes pensent qu’il s’agit d’une colonne de magma et non d’un volcan. Le côté strié est également apprécié des alpinistes qui peuvent utiliser des techniques d’escalade novatrices.
La Devils Tower est également un site très particulier pour les indiens Cheyenne et Lakota. Pour eux, c’est le refuge de l’ours. Selon une légende, 6 jeunes filles sioux auraient été prises en chasse par un ours. Le Grand Esprit, pour les sauver, aurait alors fait surgir de terre le monolithe. Selon cette même légende, les stries sont les traces de griffes laissées par l’ours quand il a voulu escalader la Tour du Diable afin d’aller chercher ses proies.
Il est à noter que les Sioux ne voient pas d’un bon œil que les alpinistes escaladent ce site sacré. Pourtant, depuis 1893, et l’ascension par Willard Ripley et William Rogers, de très nombreux grimpeurs affluent chaque été.
La Devils Tower est le premier monument national aux États-Unis, ayant obtenu le titre en 1906. C’est un site naturel incontournable dans le Wyoming !