Back to top

Anciennement appelée Kep-sur-Mer quand le pays était sous protectorat français, Kep, la Saint-Tropez d’Asie du Sud-Est, demeure une station balnéaire de charme où règne une atmosphère nonchalante et paisible. Au programme, du farniente sur la plage, un détour par les îles avoisinantes et une excursion au parc national.

Un voyage au Cambodge pour découvrir une ancienne ville coloniale

un-voyage-au-cambodge-pour-decouvrir-une-ancienne-ville-coloniale

Créée en 1908 par les Français au bord de la mer de Chine, Kep a longtemps été une cité prospère, qui accueillait nombre d’expatriés et de Cambodgiens fortunés en villégiature. La station balnéaire dévoilait de belles maisons coloniales, qui ont été presque entièrement détruites par le régime des Khmers rouges. Il en subsiste quelques ruines çà et là, témoignage émouvant du prestige de la Kep d’antan. La ville a depuis été restaurée et revit sous l’impulsion du tourisme. On aime à flâner dans ses ruelles tranquilles, profiter de sa belle plage de sable blanc et on vient de partout pour déguster l’un des fleurons de la gastronomie cambodgienne : le crabe bleu. Une grande statue de ce dernier trône d’ailleurs en bonne place à l’entrée de Kep.

marche aux crabes

Direction le marché au crabe, au lever du soleil, lorsque les pêcheurs ramènent les casiers. Commandez quelques crabes bleus, qui vous seront préparés en quelques minutes et arriveront sur votre table, accompagnés de l’autre spécialité de la région : le poivre de Kampot. Vous pourrez d’ailleurs en acheter sur les étals du marché, qui regorgent par ailleurs de fruits tropicaux, poissons frais et fruits de mer.

Si vous voyagez à Kep avec des enfants, ne manquez pas un détour par la ferme aux papillons, qui présente la vie des lépidoptères, de la chenille disgracieuse à sa transformation en papillon coloré. Un instant poétique au milieu des fleurs, qui réjouira aussi les photographes amateurs.

Que faire au Cambodge à proximité de Kep ?

Que faire au Cambodge à proximité de Kep 

Bordé par la mer de Chine, le Cambodge possède de sublimes plages et îles dont quelques-unes s’explorent au départ de Kep. L’une des plus visitées est l’île au Lapin, ainsi nommée en raison de sa forme. Montez à bord d’un bateau tôt le matin et mettez le cap sur celle qui s’appelle également Koh Tonsay pour découvrir un petit paradis tropical. Incitant au farniente, elle révèle une longue plage de sable doré bordée par une jungle luxuriante, un lieu de choix pour ne rien faire au soleil. Une fois reposé, ne manquez pas de faire le tour de l’île en empruntant les sentiers qui serpentent dans les mangroves, le parcours ne vous prendra que deux ou trois heures. 

De retour à Kep, vous avez rendez-vous avec un point de vue spectaculaire sur la baie au parc national. Le chemin de randonnée ne présente aucune difficulté et s’étire sur 6,5 kilomètres, une distance que vous pouvez parcourir à pied ou en scooter. Il n’est pas rare de croiser quelques gros singes durant la promenade, qui vous offre des panoramas à couper le souffle sur la mer et la lointaine Rabbit Island. 

Autre option lors de votre séjour à Kep, l’exploration des multiples grottes des environs. À l’instar de nombreux pays de l’Asie du Sud-Est, le Cambodge est dominé par des falaises karstiques qui constituent un formidable terrain de jeux pour les spéléologues. Dans la grotte de Kompong Trach, couverte d’une végétation verdoyante, vous découvrirez plusieurs autels bouddhiques, ainsi qu’un grand bouddha couché. Selon les dires des locaux, la statue aurait été décapitée par les Khmers rouges et les villageois lui auraient ensuite recollé la tête.

Comme la plupart des globe-trotters qui visitent la région, continuez votre voyage au Cambodge avec Kampot, la capitale du poivre !