Back to top

Le parc naturel régional du Verdon s’étendant sur plus de 188 000 hectares dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. C’est un véritable paradis naturel qui vous transporte dans des paysages aussi diversifiés que somptueux. Du plateau de Valensole aux collines du Haut-Var, en passant par les Préalpes et le lac de Sainte-Croix, lancez-vous sur les 700 km de sentiers qui sillonnent la zone. L’un des moments forts de votre randonnée promet d’être le passage dans les célèbres et incontournables gorges du Verdon, les plus profondes d’Europe, qui attirent plus d’un million de touristes chaque année.

Les gorges du Verdon, le trésor du parc naturel régional du Verdon 

gorges-du-verdon-le-tresor-du-parc-naturel-regional-du-verdon

Chaque année, de nombreux voyageurs venus des quatre coins du monde se lancent sur les chemins de randonnée des gorges du Verdon, le plus grand canyon d’Europe. Le cadre a tout pour faire rêver : sur une vingtaine de kilomètres, la rivière du Verdon coule au fond de gorges majestueuses. Visiter le parc naturel régional du Verdon, c’est se plonger dans une beauté naturelle brute et très impressionnante. Un véritable havre de paix. En haut, les falaises calcaires, qui surplombent la rivière à plus de 300 m d’altitude, font le bonheur des grimpeurs. Les gorges du Verdon sont un site d’escalade réputé mondialement, avec pas moins de 2 500 voies. En bas, l’eau agitée constitue un terrain de jeu idéal pour les amateurs de rafting, canyoning et canoë-kayak ou pour les amateurs de pêche à la mouche.

La route de Napoléon, une route impériale qui mène aux gorges du Verdon

Pour visiter le parc naturel régional du Verdon et découvrir ses mythiques gorges du Verdon, la route de Napoléon, l’une des plus belles routes de France, est celle qu’il faut emprunter pour profiter de paysages à couper le souffle. Reliant Juan-Les-Pins à Grenoble, en passant par Grasse, Digne et Cap, la voie dite impériale vous permet de passer par Castellane, considérée comme l’une des portes du Verdon. Culminant à plus de 700 m d’altitude, la ville vous offre un panorama d’exception. Quelque 200 m plus haut, la chapelle de Notre-Dame du Roc est un autre lieu magique à ne pas manquer.
Reprenez ensuite la route en direction du village de Rougon, où vous attendent d’autres points de vue spectaculaires sur le grand canyon. Enfin, un arrêt dans la ville de La-Palud-Sur-Verdon vous donne la chance de parcourir la route des Crêtes, d’admirer la faune locale (vautours, chamois...) et de faire des haltes aux 14 belvédères qui offrent des vues d’exception sur les gorges du Verdon.

Le sentier de l’Imbut, une autre manière de découvrir les gorges du Verdon

Si vous êtes bon marcheur, le sentier de l’Imbut, certainement la plus belle randonnée du parc naturel régional du Verdon, vous permet d’explorer d’une autre façon les gorges du Verdon. Plutôt technique et parfois périlleuse, cette randonnée vous fait marcher sur 6 à 8 kilomètres avec près de 340 m de dénivelé en descente et 400 m en montée. Débutant sur la commune d’Aiguines, elle vous mène jusqu’à la falaise des Cavaliers avant de vous plonger dans un bois rempli de grands hêtres. Kilomètre après kilomètre, vous longez la falaise en ne vous écartant jamais beaucoup du cours d’eau, jusqu’à atteindre le célèbre vieux genévrier cade, qui daterait de deux à trois mille ans. Là-haut, une vue inégalable sur le Verdon vous attend. 
En poursuivant votre balade le long des gorges, vous arriverez au Styx du Verdon, un mini canyon caché dans le grand canyon. Si, dans la mythologie grecque, le Styx vous mène aux enfers, le Styx du Verdon vous mènera ici vers une eau d’un vert émeraude fascinant. Plus loin, vous trouverez l’Imbut, l’endroit où la falaise se rétrécit et où le Verdon disparaît sous terre, sous un énorme chaos rocheux. Un décor surprenant et captivant, comme l’ensemble des gorges du Verdon.