Le Pérou regorge de villes incroyables et Iquitos ne fait pas exception. Si vous pensez qu’Arequipa, la cité blanche du Pérou, ou que Huacachina, l’oasis qui se cache près de la ville d’Ica, sont les trésors les plus surprenants du pays, c’est que vous n’avez pas encore visité Iquitos, métropole de la jungle amazonienne. La capitale du Loreto, le département d’Amazonie péruvienne, est la plus grande ville du monde à ne pas être accessible par la route. C’est seulement en avion ou en bateau que vous pourrez partir à la découverte de cette cité hors du commun, qui attire de plus en plus de touristes. 

Iquitos, une perle de l’Amazonie

Pendant longtemps, Iquitos au Pérou n’était qu’un petit village situé au bord du fleuve Amazone. Désormais, il s’agit d’une grande ville amazonienne qui compte pas moins de 500 000 habitants et qui attire de nombreux touristes chaque année. Si c’est grâce au boom du caoutchouc qu’elle a accéléré son essor au cours du XIXe siècle, c’est surtout pour ses diverses excursions qu’Iquitos s’impose désormais comme étant une destination incontournable pendant votre voyage au Pérou. 
Randonnée pour observer les oiseaux, découverte du lac Yarina, visite de la réserve nationale Allpahuayo Mishana ou encore expédition nocturne dans la jungle amazonienne péruvienne, votre séjour à Iquitos vous permet de découvrir la forêt comme vous en avez rêvé. Vous pourrez y admirer une faune et une flore variées et notamment côtoyer des tarentules, des singes, des serpents et des paresseux dans leur environnement naturel. Si vous êtes très chanceux, vous pourrez même apercevoir les dauphins roses du fleuve Amazone.

Un tourisme varié vous attend à Iquitos

un-tourisme-varie-vous-attend-a-iquitos

Dans la ville, ne manquez pas le marché de Belén, situé à deux pas de la « Venecia Loretana », qui vous permettra de découvrir la gastronomie locale, avec ses fruits exotiques, ses poissons surprenants, ses crocodiles et ses œufs de tortue dont les locaux raffolent. Pendant votre visite, replongez aussi dans le passé colonial d’Iquitos en admirant les bâtiments typiques et les nombreux azulejos qui ornent les murs de la ville. Le soir venu, rendez-vous du côté du Malecón, la promenade qui longe les rives du fleuve Amazone, pour un moment inoubliable en plein cœur de la plus grande forêt du monde.
Enfin, pour faire le plein d’informations sur les peuples de l’Amazonie, misez sur une visite du musée des cultures indigènes amazoniennes. Ce sera l’occasion d’en apprendre davantage sur leur vie quotidienne, mais également sur leurs croyances et leurs coutumes. Et ne manquez pas la Biblioteca Amazonica, l’un des endroits les plus fascinants de la ville, qui abrite 27 000 livres et 3 000 photos historiques. Il s’agit de la bibliothèque la plus importante d’Amérique latine consacrée aux communautés indigènes de la région.

Quand et comment rejoindre à Iquitos au Pérou ?

La météo d’Iquitos se caractérise par des températures élevées en permanence et un fort taux d’humidité toute l’année. Si vous avez décidé de mettre le cap sur Iquitos et son climat équatorial moite, évitez les mois de mars et avril et soyez prêt à affronter la pluie, quel que soit le moment de l’année.
Pour rejoindre la métropole de la jungle amazonienne, deux options s’offrent à vous. De nombreux vols relient chaque jour Lima à Iquitos. Comptez deux heures de trajet environ. Si cette solution est certainement la plus simple, tenez-vous prêt à d’éventuels retards, car la forêt amazonienne n’est pas toujours simple à survoler pour les avions. Pour une arrivée plus authentique à Iquitos, vous pouvez aussi prendre le bateau, en partant de Yurimaguas ou de Pucallpa. Prévoyez quatre jours de trajet environ. Pendant la traversée, vous dormirez dans un hamac et aurez l’occasion d’échanger avec les locaux autour de plats typiques. Expérience mémorable garantie, à condition d’accepter de laisser le confort de côté le temps du voyage !