Back to top

Imaginez un petit lac entouré de palmiers et de quelques habitations, niché au milieu d’immenses dunes. Vous n’êtes pas dans le Sahara africain, mais en Amérique du Sud. L’incroyable oasis de Huacachina se cache près de la ville d’Ica au Pérou. Elle dévoile des paysages magiques et promet des sensations fortes à ses visiteurs. 

L’histoire de l’oasis de Huacachina

Cette oasis pittoresque n’est pas un mirage. Elle existe bel et bien dans le sud du Pérou. Selon les légendes locales, elle serait née du désespoir d’une ravissante jeune fille nommée Huacachina. Celle-ci se serait réfugiée dans ce lieu éloigné pour pleurer la mort de son bien-aimé. Les larmes qui coulèrent de ses yeux verts auraient formé le lac. Un peu plus tard, la jeune fille se serait submergée dans l’eau pour échapper à un homme qui la chassait. Le manteau qu’elle ôta aurait formé les dunes. Huacachina se serait ensuite transformée en sirène. On raconte que ses chants résonnent encore les soirs de pleine lune. 

En réalité, le lac est alimenté par des courants d’eau souterrains. Dans les années 1940, cette oasis devient un lieu de villégiature pour les riches résidents de Lima. À l’époque, ses eaux sont considérées comme curatives. Des hôtels luxueux et une promenade sont construits autour du lac. Cependant, après une décennie, Huacachina est abandonnée. 

Dans les années 1990, l’oasis éveille l’intérêt d’hommes d’affaires qui la transforment progressivement en attraction touristique. Ils proposent une expérience différente au Pérou, loin des ruines archéologiques, des montagnes et de la jungle. Ce désert de sable unique en Amérique latine devient le terrain de jeux favori des amateurs d’aventure. 

Que faire dans le désert d’Ica ?

que-faire-dans-le-desert-d-ica

Péruviens et étrangers se pressent sur ce site pour admirer le paysage aride, mais aussi pour s’adonner à deux activités incontournables : le buggy et le sandboard dans les dunes de Huacachina. Des dizaines de petites agences proposent des tours privés ou en groupe.

Le buggy est un véhicule tout-terrain qui parcourt le désert d’Ica pendant deux heures. Vous êtes bien attachés, car cette balade sportive offre des sensations fortes. Montées en pente raide, descentes vertigineuses, virages et secousses sont au programme. Le pilote s’arrête sur les meilleurs points de vue pour vous permettre de reprendre votre souffle et faire des photos. Il y a des départs tous les jours à 10 h, 14 h et 16 h. Si vous souhaitez admirer le coucher de soleil, optez pour le dernier tour de la journée.

Du haut des dunes, vous pourrez vous élancer sur une planche de sandboard, le snowboard du sable. Debout ou sur le ventre, le moniteur vous explique comment dévaler la pente sans risque. À Huacachina, l’altitude atteint les 400 mètres. L’adrénaline est à son comble.   

Comment se rendre à Huacachina au Pérou ?

Sur une carte du Pérou, Ica se trouve à 300 kilomètres de la capitale, en longeant la côte vers le sud. Comme il n’y a pas d’aéroport, le seul moyen d’y arriver est par la route. Plusieurs compagnies de bus desservent la ville qui se situe aux portes du désert. Le trajet dure en moyenne 4 h 30. Vous prendrez ensuite un taxi pour parcourir les cinq kilomètres qui séparent la gare d’Ica de l’oasis de Huacachina. Depuis Lima, des agences organisent aussi des excursions en transport privé pour ceux qui privilégient leur confort. 

Sur place, vous trouverez différentes catégories d’hébergement et plusieurs options de restauration. Côté météo, sachez qu’il ne pleut que très rarement dans cette région désertique. Il fait chaud en journée et frais la nuit. Entre décembre et février, les températures peuvent être caniculaires.    

Huacachina au Pérou est une destination très prisée tout au long de l’année. N’hésitez pas à prolonger votre séjour vers le sud pour découvrir