Juché sur un promontoire rocheux, Gordes se démarque par son profil imposant et ses constructions de pierre sèche. À ses qualités esthétiques s’ajoutent une histoire riche et un patrimoine préservé, des caractéristiques qui placent ce village de Provence dans la liste des plus beaux villages de France.

Au cœur de la Provence, Gordes s’appuie sur les monts de Vaucluse

Au cœur de la Provence, Gordes s’appuie sur les monts de Vaucluse

Sa silhouette massive se détache d’un paysage de plaine, juste à l’extrémité de la partie méridionale des monts de Vaucluse. Gordes se dresse à une altitude de 340 mètres au-dessus de la vallée du Calavon. Peu élevé, il semble défier de sa stature la « montagne » du Petit Lubéron face à lui, pourtant bien plus imposante. Avignon se trouve seulement à une quarantaine de kilomètres de là, à l’ouest.
 
Gordes a pris entièrement possession de son promontoire. Ses maisons se confondent avec les flancs laiteux de la roche calcaire parfois à pic. On devine de loin des rues formant une spirale autour du pic rocheux, conduisant jusqu’à son sommet. Là se trouve le château de Gordes. 

Marquée aux quatre coins par des tours rondes, entourée de murailles supportant un chemin de ronde, cette demeure est le cœur de Gordes. Mentionné aussi tôt que 1031, le château appartient à un vaste réseau de places fortifiées érigées par une puissante famille de nobles provençaux. Renforcé et agrandi au cours de son histoire, il devient partiellement un château de style Renaissance à partir du XVIe siècle. Sa face nord, en revanche, conserve son architecture moyenâgeuse. 

Dans le Lubéron, Gordes charme ses visiteurs

Dans le Lubéron, Gordes charme ses visiteurs

Au cours du temps, une vie de village se développe à l’abri des murailles. Gordes excelle dans le travail artisanal : tannerie et cordonnerie font partie de ses atouts principaux. De nos jours, le tourisme a pris le relais et se présente comme l’activité phare de la commune. Au cœur du Parc naturel régional du Lubéron auquel elle appartient, elle forme la localité la plus visitée.

Son château, sa position dominante dans le paysage, mais aussi son architecture de pierre séduisent les touristes. Un code de construction précis stipule que seules la pierre et une couverture par des tuiles en canal doivent être utilisées, même pour les nouveaux bâtiments. Cette mesure permet de conserver l’unicité architecturale du bourg. Elle n’empêche cependant pas de moderniser des édifices déjà existants. La Bastide de Gordes, structure de tourisme haut de gamme, offre un confort contemporain tout en se nichant dans une bâtisse traditionnelle du XVIe siècle. 

Aller au marché de Gordes en empruntant des rues en calade

aller-au-marché-de-gordes-en-empruntant-des-rues-en-calade

Pour rejoindre ce lieu, on emprunte, comme dans l’ensemble du village, une charmante rue « en calade ». Ces voies pavées et pentues emmènent le visiteur vers la chapelle des pénitents blancs ou l’aumônerie Saint-Jacques, témoins de l’histoire de Gordes. Elles conduisent aussi au seuil du Palais Saint-Firmin. Dans les sous-sols de cette demeure se dissimulent des caves, trésors historiques édifiés entre les XIIe et XVIIIe siècles. Ces constructions troglodytes s’étendant sous le village trouvent leur origine dans l’excavation du rocher de Gordes pour en extraire des matériaux. Ancien pressoir à huile, chapelle ou moulin, chaque cave possède un usage qui lui est propre.

Autour de cette localité pittoresque du Lubéron, des sites tels que l’abbaye cistercienne de Sénanque entourée de champs de lavande sereins ou le village de Bories et ses curieux arrangements de pierre contribuent à sa renommée. Classé parmi les plus beaux villages de France, Gordes s’apprécie aussi pour son atmosphère accueillante. Il suffit de parcourir les allées de son marché provençal hebdomadaire ou de s’asseoir à la terrasse de l’un de ses cafés pour y goûter.