Back to top

Le parc national de Zion, situé à 495 km au sud de Salt Lake City et 280 km au nord-est de Las Vegas, est le premier parc national de l’Utah. Visiter le Zion National Park, c’est partir sur les traces des natifs américains et des pionniers, pour découvrir les États-Unis hors des sentiers battus. Moins célèbre que le Grand Canyon, il séduit les passionnés de randonnées et d’espaces sauvages par ses paysages contrastés entre canyons rougeoyants, jardins suspendus et cascades.

L’Utah, une terre d’histoire à la géographie exceptionnelle

Landscape-Arch

L’Utah est un territoire des États-Unis cédé par le Mexique en 1848. Sa capitale, Salt Lake City, fondée en 1847 par les mormons, tire son nom du lac salé naturel situé dans la région du Grand Bassin. Mais l’histoire de l’Utah commence bien avant l’arrivée des premiers colons. Les peuples précolombiens puis amérindiens peuplent ses terres arides depuis la préhistoire.

Le territoire est couvert par 5 parcs nationaux à la géologie variée : Canyonlands, Capitol Reef, Bryce Canyon, le parc national des Arches et le parc national Zion. Depuis 1930, le Grand Canyon est relié à Zion et Capitol Reef pour le tourisme.

Le parc national des Arches s’étend sur 350 km² à l’est de l’Utah, dans une zone semi-désertique de grès rouges. L’érosion forme des arcs pour la plupart concentrés dans le « Devil's garden ». Landscape Arch, qui s’élève à 32 m de hauteur, est la plus grande arche naturelle du monde. Serpents, lézards, balbuzards, pumas et lapins y vivent en liberté.

Situés à 350 km de Las Vegas, Bryce Canyon et ses 145 m² de formations géologiques formées par l’érosion se caractérisent par d’immenses amphithéâtres naturels et des roches coniques colorées. Parmi ses animaux, on peut observer chiens des prairies, iguanes et condors.

Le Zion National Park, terre de contrastes

utah

 

Vaste de 593 kilomètres carrés, Zion est situé dans le sud-ouest de l’Utah. C’est le point de départ idéal d’un voyage dans les parcs du Grand Ouest américain, à la découverte de leurs trésors. Son altitude varie entre 1 117 m et 2 659 m. Situé entre le désert de Mojave, le Colorado et le Grand Bassin, cet espace sauvage possède une grande diversité de biotopes. Riches de 291 espèces d’oiseaux dont le condor, 78 de mammifères et de 900 plantes différentes, ses terres ont été baptisées Zion par les mormons, ce qui signifie refuge en hébreu. Les vestiges d’habitations troglodytes et d’art rupestre témoignent de la présence de l’homme depuis 6 000 ans av. J.-C..

La Virgin River, affluent du Colorado, prend sa source dans le Navajo Reservoir et se jette dans le golfe de Californie. Elle forme une vallée entre vertes prairies et roches rouges. Elle traverse deux canyons, le Kolob et le Zion, formés de grés et de calcaire.

Le Zion Canyon avec ses roches aux nuances de rouge et de blanc est la partie du parc la plus impressionnante et la plus visitée.

Les plus belles randonnées du parc national Zion

Groupe-de-touristes-dans-un-canyon-étroit-dans-le-parc-national-de-Zion

Pour comprendre son histoire et découvrir sa faune, il est possible de visiter The Nature Center et le Zion Human History Museum. Les deux millions de touristes qui le visitent chaque année s’adonnent au canyoning et pratiquent essentiellement la randonnée grâce à un efficace système de navettes. Deux chemins permettent d’appréhender au mieux le relief hors du commun du Zion Canyon.

Le Zion Narrows est une randonnée renommée pour son parcours exceptionnel dans la gorge la plus profonde de Zion. Le sentier suit la Virgin River sur 26 km et un tiers du trajet se fait les pieds dans l’eau. En fonction des saisons et des précipitations, un permis peut-être nécessaire, car certaines étapes peuvent nécessiter de nager et le nombre de visiteurs est limité. Son spectacle étourdissant s’achève sur le temple Sinawava et sa cascade.

Célèbre pour ses points de vue, Angels Landing est un sentier vertigineux de 8 km aller-retour au dénivelé de 450m. La première partie s’achève au Scout Lookout après 21 lacets le long de la falaise. Les derniers 150 m pour gravir le sommet de 1 760 m sont plus périlleux et relèvent de l’escalade. Le périple vaut le détour et offre un panorama magique sur le Zion Canyon.

Un havre de paix à ne pas manquer.