Plus grande métropole du centre de la Chine, Wuhan reste une destination relativement confidentielle malgré des atouts certains, dont une vie étudiante trépidante et un environnement naturel où il fait bon s’évader. 

Wuhan, plaque tournante du transport en Chine

Blottie sur les rives du fleuve Bleu, Wuhan est la capitale de la province du Hubei. Rassemblant Wuchang, Hanyang et Hankou, elle est la plus grande ville de l’intérieur de la Chine et la huitième plus peuplée du pays. Intra-muros, la population de Wuhan atteint 10 millions de personnes, 15 millions en prenant en compte l’aire urbaine formée par les trois villes.

Elle comporte des dizaines d’autoroutes, de rails de chemin de fer et de routes qui lui ont valu le surnom de plaque tournante du transport ou de Chicago de Chine. Sur son périmètre, on trouve notamment le premier pont construit sur le Yangzi Jiang, l’un des fleuves les plus longs d’Asie. Mesurant 1 670 mètres de long, le pont comporte deux niveaux, l’un affecté aux trains, l’autre aux voitures. L’une des lignes de fret ferroviaire de la ville la relie même à… Lyon, en seulement deux semaines ! Il faut dire que Wuhan est un ancien comptoir français et, aujourd’hui encore, il existe des échanges avec plusieurs universités françaises et des entreprises comme Peugeot et Citroën y sont implantées.

Côté climat, Wuhan est considéré comme l’un des trois « fours » de la Chine, comme il est de coutume de les nommer à cause des températures caniculaires qui y règnent en été. Les précipitations sont également abondantes à cette période, mais demeurent insuffisantes pour rafraîchir l’atmosphère. Si vous craignez la chaleur, préférez les mois d’avril ou de mai, plus tempérés.

Que faire à Wuhan ?

que-faire-a-wuhan

Si vous avez la chance de voyager à Wuhan au printemps, alors vous pourrez assister à l’un des événements les plus poétiques de l’année, la floraison des cerisiers. Celle-ci court sur deux à trois semaines maximum et débute vers fin mars. Rendez-vous à Wuhan University, où plus de 1000 cerisiers de 10 espèces différentes sont plantés. Des visiteurs venus du pays entier et de l’étranger se pressent dans l’enceinte de la faculté en cette période. Préférez venir tôt le matin pour éviter les foules. 

Ne manquez pas non plus une croisière sur le fleuve Yangzi Jiang, qui frappe par son immensité et la puissance de son débit. Toutes sortes d’options s’offrent à vous, du dîner spectacle sur un bateau-mouche à la croisière de plusieurs jours. Un conseil, réservez en fin de journée pour profiter du coucher du soleil et voir sous un autre angle la ville illuminée. À la descente du bateau, continuez en direction du Wuhan Greenland Center, un gratte-ciel qui devrait être achevé d’ici 2019 et mesurer 636 mètres de haut.

Autre point d’intérêt, les temples de Baotong et de Changchun. Le premier, construit sur une petite colline de la ville, abrite de nombreuses reliques religieuses et le Dalaï-Lama est plusieurs fois venu s’y recueillir. Habillé de jaune, il se compose en fait de plusieurs petits temples et d’une pagode qui date de la dynastie Yuan. Le temple de Changchun, plus conventionnel, est peint en rouge. Il a été construit par des disciples de Qiu Chuji et reste aujourd’hui un lieu sacré.  

Dernier immanquable de Wuhan, le lac de l’Est. Il est tout simplement le plus grand lac urbain du pays avec ses 33 km2. Jardins, presqu’îles, monastères et bases aquatiques rythmeront une journée de découvertes au fil de l’eau.