Le lac Powell est un lac artificiel situé sur le fleuve Colorado, à cheval entre l’Arizona et l’Utah, dans l’ouest des États-Unis. Il a été formé par la construction du barrage de Glen Canyon, en 1963. Long de près de 300 km, cet immense réservoir se démarque par sa forme fine et sinueuse. Son rivage découpé présente une centaine de canyons dont les rochers ocre et rouges se reflètent sur la surface de ce lac atypique.

Sa vaste surface, ses eaux limpides et formations rocheuses telles que le Rainbow Bridge, le plus grand pont naturel du monde, font du Lake Powell une attraction touristique majeure des États-Unis et un lieu réputé pour les loisirs nautiques, sportifs et de pleine nature. Située sur le territoire ancestral des Navajos, la région donne aussi l’occasion de se plonger dans leur culture. Si vous vous demandez que faire à Lake Powell, vous n’aurez que l’embarras du choix.

 

La ville de Page et Antelope Canyon

utah

La petite ville de Page a été construite dans les années 60, avec la venue massive d’ouvriers travaillant à la construction du barrage de Glen Canyon. C’est le point de départ idéal pour visiter la région si vous arrivez de Californie, d’Arizona, du Nevada ou du sud de l’Utah. La ville abrite le Powell Museum, dont les expositions permanentes et temporaires racontent l’histoire culturelle et géologique du plateau du Colorado.

À 20 minutes de Page se trouve Antelope Canyon, un joyau de Navajoland, l’une des plus grandes réserves indiennes des États-Unis. Ce plateau de grès rouge et rose a été creusé par les eaux et le vent et offre un spectacle magnifique d’ombre et de lumière, au fil de sa crevasse étroite et sinueuse. Son exploration est une aventure authentique et incontournable de l’Ouest américain. Le site se visite avec un guide Navajo et il est accessible en 4x4 ou à pied.

 

Horsheshoe Bend et Tower Butte

horsheshoe

Situé en aval du barrage et du lac, le Horsheshoe Bend est un spectaculaire méandre du fleuve Colorado et un site incontournable de la région. Ce virage à 270° dans le lit du fleuve tire son nom de sa forme de fer à cheval. Le plateau inégal de roche ocre est entouré des eaux bleu vert qui l’ont façonné au fil des siècles. Ce paysage unique peut être admiré depuis la falaise de l’autre rive. Ce point d’observation, appelé le Horsheshoe Bend Observation Area, est situé à 8 kilomètres de Page et il est accessible depuis la Highway 89.

Pour approfondir la découverte du Horseshoe Bend, réservez une visite guidée à Page et explorez le « slot canyon », le canyon en fente, aux parois ondulées, aux strates ocre, orange, brun clair... Pour encore plus de sensations, optez pour un survol du lac Powell en hélicoptère, qui inclut un passage au-dessus du Horseshoe Bend et un atterrissage sur la Tower Butte. Ce plateau culmine à 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer et offre une vue à 360° sur les canyons, les eaux bleu saphir du lac Powell et sur la montagne Navajo.

 

Le Glen Canyon Dam et la baie de Wahweap

glen canyon

Le Glen Canyon Dam se trouve à 4 kilomètres de Page. Depuis le Carl Hayden Visitor Center, admirez la vue à couper le souffle sur le lac et le dénivelé du barrage. Depuis le centre, la Glen Canyon Natural History Association propose une visite guidée, vous emmenant en ascenseur 160 mètres plus bas, pour observer les immenses turbines. En plus des fermetures annuelles de Noël et du Nouvel An, le Carl Hayden Visitor Center n'est pas accessible le jour de Thanksgiving.

À 10 minutes du barrage se trouve la baie de Wahweap et la plus grande marina du lac. Vous pourrez y séjourner dans un « houseboat », une maison flottante. Le site de Wahweap propose aussi des activités nautiques. Si de nombreux endroits permettent de savourer une baignade dans les eaux cristallines du lac Powell, la marina est le lieu idéal pour pratiquer le kayak, parcourir le lac en speedboat où vous adonner au jet-ski.

 

Une croisière sur le lac depuis la marina de Wahweap

wheaweap

La marina de Wahweap est aussi le point de départ de croisières de plusieurs jours et d’excursions en bateau à la journée et à la demi-journée. Vous voyagerez vers le nord en direction de Padre Bay et de Last Chance Bay, entourées d’innombrables canyons tous plus spectaculaires les uns que les autres. La rive nord est parsemée de campings, appréciés des utilisateurs de camping-cars géants, emblématiques des vastes espaces nord-américains.

De Wahweap, vous pourrez aussi vous rendre au Rainbow Bridge. Haut de 90 m et large de 10 m, formé de grès rouge orangé, il est le plus grand pont naturel du monde. Mais attention, c’est une entité sacrée pour les Navajos, et personne ne doit s’en approcher ou passer dessous. Autre attraction incontournable du Glen Canyon National Recreation Area, le Hole in the Rock est une crevasse étroite et escarpée, utilisée par les colons américains pour traverser le fleuve en 1879.

 

La marina de Bullfrog et Halls Crossing

halls crossing

À l’extrémité nord du lac Powell, vous voilà arrivés à Halls Crossing et Bullfrog. La marina de Bullfrog est le point d’entrée recommandé si vous venez du Colorado, du Nouveau-Mexique ou du nord de l’Utah. La baie de Bullfrog possède de belles plages de sable, appréciées pour accoster et se baigner. Depuis celle de Forgotten Canyon, 20 minutes de randonnée suffisent pour atteindre Defiance House, un vestige de l’habitat préhistorique des premiers natifs du continent, encore parsemé de peintures rupestres.

Au sud de Bullfrog, remontez la rivière Escalante, destination touristique prisée pour la randonnée, le trekking et le kayak. Vous y trouverez de nombreuses merveilles naturelles comme la Cathedral in the Desert, une grotte dont le sommet ouvert laisse entrer la lumière du soleil ou une cascade d’eau, en fonction des saisons et des conditions météo.

Good Hope Bay, Iceberg Canyon, Navajo Canyon… La région regorge de sites spectaculaires qu’il serait difficile de lister exhaustivement. En camping-car, en bateau ou en 4x4, le Glen Canyon National Recreation Area et le lac Powell vous plongent dans les plus belles aventures de l’Ouest américain.