Back to top

Véritable joyau de l’architecture romane, Conques est un village plein de charme et de trésors cachés. Niché au cœur de l’Occitanie, il a su développer son patrimoine d’exception tout en conservant l’atmosphère d’un autre temps. Considérée comme une « étape majeure » du célèbre chemin de pèlerinage menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, la ville fait partie depuis 2008 de la prestigieuse marque des Grands Sites de Midi-Pyrénées. Paysages vallonnés à la végétation colorée, héritage religieux mondialement reconnu, cuisine du terroir gourmande et généreuse, monuments de caractère : tout à Conques respire la douceur de vivre et l’authenticité. On vous emmène ?

Découvrez le tympan de Conques, chef-d’œuvre intemporel et fierté architecturale de la France

Découvrez le tympan de Conques, chef-d’œuvre intemporel et fierté architecturale de la France

Trônant au-dessus du portail occidental de l’église abbatiale de Sainte-Foy, le tympan de Conques est l’une des sculptures de style roman les plus remarquables du pays. Ses dimensions imposantes (6,7 mètres de long et 3,6 mètres de haut) et son originalité en font une œuvre majeure du patrimoine touristique du village. Préservé des dégâts souvent liés aux guerres, à la météo ou au temps qui passe, vous pourrez constater à quel point l’état de conservation du tympan de Conques est exceptionnel. 

Probablement fabriqué au début du XIIe siècle, il représente la scène du Jugement dernier décrite dans l’évangile de Saint Matthieu. Composé de 124 personnages gravés dans la pierre, dont le Christ au centre, il illustre l’opposition de deux mondes : le paradis (à droite), où les élus sont conduits par la Vierge, et l’enfer (à gauche), où les pécheurs rejoignent Lucifer. L’identité de son sculpteur demeure malheureusement encore inconnue à ce jour.

Partez à la conquête du pittoresque bourg monastique de Conques, dans l’Aveyron

Partez à la conquête du pittoresque bourg monastique de Conques, dans l’Aveyron

C’est aux alentours du VIIIe siècle que l’ermite Dadon s’installa avec sa communauté religieuse dans cette petite cité et y fonda un monastère. La renommée du bourg prit toute l’ampleur et la symbolique qu’on lui connaît aujourd’hui grâce à l’arrivée des ossements de Sainte Foy, martyre âgée de 12 ans originaire d’Agen. Conques attira dès lors de nombreux fidèles et pèlerins, venus de toute la France et parfois de pays voisins pour prier auprès des reliques de la jeune vierge. Cette notoriété valut à l’édifice d’être entièrement rénové et transformé en l’abbatiale actuelle entre les années 1040 et 1130. 

Le nom du village lui aurait été attribué en raison de sa forme singulière : une coquille (concas dans la langue occitane), dessinée naturellement par les rivières du Dourdou et de l’Ouche. Les anciennes activités commerciales et artisanales des habitants, le développement du tourisme moderne au début du XXe siècle ainsi que la position de Conques sur la via Podiensis en font l’un des lieux les plus connus et visités de toute l’Occitanie.

Du belvédère du Bancarel à l’abbaye de Conques : ne manquez pas les sites incontournables de l’un des plus beaux villages de France

Du belvédère du Bancarel à l’abbaye de Conques

En vous promenant dans les ruelles pavées et pittoresques de Conques, vous pourrez admirer les nombreuses maisons à colombages dont les toits en lauze sont caractéristiques du village. Quelques fours à pain et fontaines publiques datant de l’ère romane ont également survécu à l’usure des siècles. Traversez le pont des pèlerins (dit pont « romain ») d’origine médiévale qui enjambe la rivière Dourdou et vous arriverez à la mythique abbatiale de Sainte-Foy. Décoré par les vitraux contemporains de l’artiste français Pierre Soulages, cet édifice abrite des œuvres d’art de la période carolingienne ainsi qu’un véritable trésor d’orfèvrerie : la statue-reliquaire de Sainte-Foy, constituée d’or, d’argent et de pierres précieuses. Poursuivez votre visite en vous rendant au château d’Humières, à la chapelle Saint-Roch, puis en longeant la rue Charlemagne pour arriver à la porte du Barry. Pour finir, montez au sommet du belvédère du Bancarel : vous y profiterez d’une vue panoramique et imprenable sur Conques.