Avec sa superficie de 395 000 hectares, le parc naturel régional des volcans d’Auvergne est le plus grand parc naturel régional de France métropolitaine et le plus vaste ensemble volcanique d’Europe. Situé à cheval sur deux départements, le Puy-de-Dôme et le Cantal, ce vaste territoire rural de moyenne montagne est un paradis sur terre pour les randonneurs, qui peuvent approcher quatre massifs volcaniques et évoluer dans un paysage spectaculaire. Avant d’enfiler vos chaussures de marche et d’explorer la carte du parc naturel des volcans d’Auvergne à la recherche des pics, crêtes et lacs du domaine, découvrez tous les secrets qu’abrite ce pays si particulier.

Le parc naturel régional des volcans d’Auvergne, une terre protégée et authentique

le-parc-naturel-regional-des-volcans-d-auvergne-une-terre-protegee-et-authentique

C’est en 1977 que le parc des volcans d’Auvergne a vu le jour. Composé de 150 communes qui rassemblent environ 90 000 habitants, il se donne depuis toujours pour mission de valoriser et de préserver les cinq régions qui constituent cet immense territoire. L’une de ces régions, c’est l’Artense, un plateau granitique tout en creux et en bosses qui date de l’ère primaire (-500 à -245 millions d’années). Caractérisé par sa nature au charme sauvage, il vous met face à des paysages fascinants marqués par l’érosion glaciaire. Forêts, landes rocheuses, rivières, lacs et villages de pierre vous attendent dans cette zone à ne pas manquer. 

En marge de cela, la carte du parc des volcans d’Auvergne cache un autre genre de trésor. Quatre réserves naturelles nationales vous permettent de randonner au plus près de la faune et la flore locale. En visitant la réserve de la vallée de Chaudefour, celle de Chastreix-Sancy, celle des Sagnes de la Gaodivelle ou encore celle du Rocher de la Jacquette, vous croiserez sur votre route les marmottes, les chamois et les chevreuils de la zone et humerez la douce et fraîche odeur des plantes d’origines alpine et pyrénéenne (soldanelle alpine, anémone soufrée, géraniums, etc.).

Mais ce qui contribue fortement à la notoriété du parc naturel des volcans d’Auvergne, ce sont sans aucun doute ses quatre massifs, tout simplement incontournables. 


•    Les célèbres monts Dôme, au nord du parc, se caractérisent par un alignement de 80 jeunes volcans aux formes diverses, dont l’immanquable puy de Dôme, qui culmine à 1465 m. 
•    Les monts Dore (avec le puy de Sancy, 1886 m), de leur côté, abritent plusieurs curiosités volcaniques, mais aussi de nombreux lacs et villages pittoresques. 
•    Au centre du parc, le massif du Cézallier (avec le signal du Luguet, 1551 m) est un immense haut plateau avec assez peu de relief, mais beaucoup de charme. 
•    Enfin, les monts du Cantal, à savoir le massif le plus étendu d’Europe avec un diamètre de 70 kilomètres et une superficie de 2 500 km², vous plongent dans les plus beaux paysages du Cantal. C’est là que vous pouvez notamment y découvrir le plomb du Cantal, qui culmine à 1855 m, ou encore le majestueux château de Val, immortalisé dans le film Le Capitan avec Jean Marais.

Le parc naturel des volcans d’Auvergne, une plongée au cœur de l’histoire de ces montagnes…

Si vous pensez que les volcans d’Auvergne sont éteints, vous faites erreur : ils sont simplement endormis. Pour autant, il est impossible de prédire quand ils se réveilleront. La prochaine éruption pourrait intervenir dans six mois comme dans 5 000 ans. Le parc a connu sa dernière éruption il y a 6 700 ans, qui a notamment donné naissance au lac Pavin dans le Puy-de-Dôme. 

Si vous souhaitez découvrir le monde des volcans pendant votre séjour en Auvergne, Vulcania, l’unique parc d’Europe consacré à ce thème, est une étape à ne pas manquer. Pour une immersion au cœur d’un vrai volcan, rendez-vous au puy de Lemptégy, qui vous promet un voyage insolite et un dépaysement total. Cheminées, coulée de lave, bombes, tous les secrets des montagnes de feu se dévoilent à vous au cours d’une visite qui peut être réalisée à pied ou en train. 

… et un terrain de jeu idéal pour les petits comme les grands sportifs

Si ce n’est pas la science, mais plutôt le sport qui vous fait vibrer, le parc des volcans d’Auvergne a de quoi combler vos envies les plus folles. Les 300 kilomètres de sentiers balisés à parcourir à pied vous font passer d’une riche nature à de magnifiques édifices, comme les églises romanes d’Orcival et de Saint-Nectaire ou le château de Muro. Vous pouvez également opter pour une randonnée en quad ou un circuit en vélo ou en moto. C’est l’occasion parfaite de découvrir d’une nouvelle manière les plateaux sauvages du Cézallier au Forez. Plusieurs centres équestres vous accueillent aussi pour vous donner la chance de vivre une promenade à cheval à l’ombre des montagnes et au bord des lacs. 

Amateur de sensations fortes, survolez les impressionnants volcans d’Auvergne grâce à une sortie en parapente pendant la belle saison. Pour un moment plus calme ou plus romantique, des vols en hélicoptère ou en montgolfière sont également possibles. L’hiver, rendez-vous en haut des pistes pour dévaler les versants des volcans à ski ou pour parcourir les monts en raquettes. Quelle que soit la manière, le parc naturel régional des volcans d’Auvergne vous permet toujours de prendre de la hauteur et de faire le plein d’adrénaline.

Le parc des volcans d’Auvergne, une terre de légendes à visiter en toute saison

Pour découvrir tous les coins et recoins du parc et vivre une expérience unique au plus près de la nature, passez une ou plusieurs nuits dans l’un des campings et des gîtes de France situés dans le parc des volcans d’Auvergne. L’idéal pour associer bol d’air pur, panorama d’exception et ambiance conviviale. Pour plus de confort, optez pour l’une des chambres d’hôtes disponibles. Quel que soit l’hébergement choisi, les mois de mai à septembre sont à privilégier pour profiter d’une belle météo dans le parc des volcans d’Auvergne, propice aux randonnées et autres activités de loisirs proposées. À moins que vous ne préfériez admirer le doux spectacle de la neige qui tombe sur les montagnes ?   

Pendant votre séjour, n’oubliez jamais que le parc régional des volcans d’Auvergne, avec son climat rude et ses paysages naturels captivants, est connu pour alimenter les plus grandes légendes locales. Alors, tendez l’oreille et vous entendrez peut-être le fantôme de la bête du Gévaudan, une créature qui reste mystérieuse plus de 200 ans après sa première apparition.