Édifice surprenant, la Casa Milà s’élève au cœur de Barcelone. Depuis sa construction sous la direction de l’architecte catalan Antoni Gaudí, l’immeuble particulier divise les Barcelonais. Surnommée la Pedrera, elle témoigne du génie créatif d’un enfant de la région.

La Pedrera en Espagne, témoin du modernisme catalan

La Pedrera en Espagne, témoin du modernisme catalan

Boulevard central de Barcelone, le Passeig de Gràcia joue un rôle majeur dans le plan de la ville. Passant, animé, large, il attire aussi les amateurs d’architecture, d’histoire et de modernisme catalan. Un bâtiment en particulier retient l’attention des curieux à l’angle du Passeig de Gràcia et de la Carrer de Provença. Il s’agit de la Casa Milà. Tout en mouvements, l’immeuble se dresse ici depuis 1910. L’absence d’angle droit sur sa façade révèle l’implication d’Antoni Gaudí dans le design de cet immeuble.

L’architecte a édifié dans Barcelone une série de constructions plus innovantes les unes que les autres. Il signe avec la Casa Milà son dernier bâtiment pour des particuliers. Les spécialistes de sa carrière la considèrent comme l’un de ses chefs-d’œuvre, à l’instar de la Casa Batlló aux formes féériques qui s’élève à seulement quelques centaines de mètres de la Pedrera.

La Pedrera est commandée à l’architecte par les propriétaires du terrain, Pere Milà et son épouse Roser Segimon, aisés et influents dans le Barcelone du début du XXe siècle. Ce couple en vue souhaitait une demeure se démarquant par ses innovations, et a donc choisi Antoni Gaudí pour mener à bien ce projet d’immeuble. Ils souhaitent en occuper le premier étage et proposer les autres appartements à la location. Commencée en 1906, la construction se termine en 1910 et connaît revers et retards de livraison.

La Pedrera de Barcelone, une construction non conventionnelle

La Pedrera de Barcelone, une construction non conventionnelle

À l’image de nombreux ouvrages de Gaudí, la Casa Milà se démarque par son aspect et sa structure non conventionnels. La façade de pierre d’une hauteur de 30 mètres, percée de fenêtres, s’orne de balcons de fer forgé aux formes abstraites. La structure de l’immeuble avec garage souterrain fait intervenir deux bâtiments possédant chacun une cour intérieure à la forme globalement circulaire. Les arcs de cercle et l’absence d’angles droits marquent l’ensemble de la construction, créant des volumes originaux dans des appartements dénués de murs droits. Le toit, l’une des parties les plus spectaculaires de l’immeuble, rappelle les vagues en mouvement. Il se pare d’escaliers et d’une trentaine de cheminées aux formes inattendues. Celles-ci sont toutes couvertes de mosaïques de céramique à l’image des sculptures du parc Güell, un autre lieu imaginé par l’architecte. En parcourant la terrasse de l’édifice et en essayant d’interpréter ces formes étranges, certains pensent à des géants, mais tout le monde est libre de laisser parler son imagination.

Pas d’unanimité pour la Pedrera de Gaudí

Pas d’unanimité pour la Pedrera de Gaudí

Les Barcelonais témoins de la construction de la Casa Milà ne sont pas tous séduits par ce bâtiment massif et étrange. Certaines théories rapportent que des montagnes autour de Barcelone auraient inspiré les plans de Gaudí. De plus, la devanture de pierre de l’immeuble rappelle à certains des falaises aux flancs abrupts. À cause de son aspect, elle est rapidement affublée du surnom « La Pedrera » qui signifie carrière de pierre.

Inscrite depuis 1969 au registre des monuments historiques d’Espagne et depuis 1984 au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Casa Milà a fait l’objet de restaurations pour rendre le plus possible à son intérieur son aspect original. Aujourd’hui, visiter la Pedrera en Espagne permet de mieux comprendre l’œuvre de Gaudí et la vie dans une habitation luxueuse du début du XXe siècle.
 

Retrouvez le programme "Merveilles de l'UNESCO" tous les dimanches à 20:50 à partir 13 octobre 2019

Vous aimerez aussi

Les environs de Barcelone

A l’intérieur des terres et en restant proche de la capitale catalane, les sites valant le détour ne manquent pas. A commencer par le plus remarquable

Barcelone

Ecrin de soleil au bord de la Méditerranée, bercée par la montagne, Barcelone est l’une des destinations les plus prisées en Europe. Avec son