Écrin de verdure portant à son apogée l’art de la perspective et de la symétrie, les jardins de Versailles illustrent l’ambition esthétique et politique de Louis XIV. Conçus pour impressionner, ces jardins à la française s’étendent sur 830 hectares, répartis entre le petit et le grand parc, le grand canal et le domaine de Trianon. Voici ce qui attend le promeneur : 43 kilomètres d’allées ponctués entre autres de quelque 300 statues, 55 fontaines agrémentées de 620 jets d’eau et 700 topiaires taillées dans 67 formes différentes. 

Versailles, le jardin à la française par excellence

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le château de Versailles s’enorgueillit d’un des plus beaux jardins d’Europe et du monde. Nés de la volonté de Louis XIV, ces jardins à la française doivent éblouir les visiteurs. Leur rôle, au-delà de l’agrément, est de symboliser la grandeur et le pouvoir absolu du monarque. Pour mener à bien cet incroyable projet, le Roi-Soleil fait appel à André Le Nôtre, à qui l’on doit notamment le jardin des Tuileries et les jardins de Vaux le Vicomte. Prolongement du château, les jardins des Versailles se font l’écho de la demeure royale : imposants et sophistiqués. De la galerie des Glaces, l’allée centrale définit l’axe de perspective autour duquel s’ordonnent symétriquement parterres et bosquets. Longue de 330 mètres, cette allée de pelouse, nommée également « tapis vert », ouvre la voie vers le bassin d’Apollon et le Grand Canal, à l’horizon. 

Les jardins de Versailles : l’eau omniprésente

Élément fondamental des jardins à la française, l’eau est omniprésente dans les jardins de Versailles. Bassins, jets, fontaines et cascades rythment la promenade. Pour acheminer le précieux liquide vers le château bâti sur d’anciens marécages, 50 ans de travaux et 30 000 hommes ont été nécessaires. Plusieurs milliers d’entre eux y ont laissé la vie. De nos jours, le système hydraulique fonctionne par gravitation en circuit fermé. Ce qui explique que les jets les plus puissants sont localisés là où la pression est à son maximum, c’est-à-dire dans la partie basse des jardins de Versailles. Puis l’eau coule d’une fontaine à l’autre pour aboutir au Grand-Canal avant d’être renvoyée vers les réservoirs. C’est ainsi qu’aujourd’hui, comme au temps du Roi-Soleil, l’on peut profiter de splendides spectacles, au détour d’un bosquet, appelé « cabinet de verdure », lors des Grandes Eaux ou des Jardins Musicaux de Versailles, organisés chaque année à la belle saison.

Les jardins de Versailles : tarifs et informations pratiques

L’accès aux jardins de Versailles est gratuit pour les piétons et les vélos.
Lors d’événements spéciaux, le prix de l’entrée au jardin de Versailles est de 9,50 € pour les Grandes Eaux et de 8,50 € pour les Jardins Musicaux de Versailles (d’avril à octobre).

Les jardins de Versailles : les horaires

Les jardins de Versailles et le parc sont ouverts :

-    de 8 h à 18 h (dernière admission 17 h 30) du 1er novembre au 31 mars ;
-    de 8 h à 20 h 30 (dernière admission : 20 h) du 1er avril au 31 octobre. 

La fermeture des jardins est avancée à 17 h 30 lors des spectacles nocturnes.

L’entrée aux jardins de Versailles se fait par :

-    la grille d’Honneur ;
-    la grille de la Chapelle ;
-    la grille du Dragon ;
-    la grille de Neptune ;
-    la grille de la Ménagerie ;
-    la grille de la petite Venise.

L’entrée au parc de Versailles se fait par :

-    la grille d’Honneur ;
-    la grille de la Reine ;
-    la grille des Matelots ;
-    la porte Saint-Antoine.