Back to top

Le massif des Vosges est sillonné par des milliers de kilomètres de sentiers bien balisés, l’occasion de se livrer sans modération à la randonnée ! En solo, en couple ou avec les enfants, à pied ou en VTT, partez pour des promenades au cœur de paysages verdoyants qui vous laisseront un souvenir impérissable.

Les randonnées dans les Vosges du Nord

les-randonnees-dans-les-vosges-du-nord

Créé en 1975, le parc naturel des Vosges du Nord s’étend sur une superficie de 1 276 km2, un formidable terrain de jeux pour les randonneurs de tous niveaux. 8 300 hectares de son territoire sont formés de forêt, 2 200 hectares de vergers et 66 hectares de sites protégés. Il fait également partie de la réserve de biosphère transfrontalière des Vosges du Nord-Pfälzerwald, reconnue par l’UNESCO pour son patrimoine naturel exceptionnel. 

col de la Schlucht au Hohneck

Pour découvrir de plus près ses panoramas, empruntons le chemin de randonnée appelé le sentier des Roches, qui serpente du col de la Schlucht au Hohneck. Il porte bien son nom, car de longues portions du parcours s’effectuent en bord de falaise, en se tenant à la main courante. Il est à réserver plutôt aux marcheurs ayant une bonne condition physique, car il comporte un dénivelé assez important. 

L’un des points forts de cette randonnée, c’est le détour par les cascades Stolz Ablass, alimentées par la fonte des neiges et qui jaillissent au cœur d’un paysage luxuriant. Autre halte des plus photogéniques, le cirque glacier du Frankenthal, qui se révèle dans toute sa splendeur une fois l’automne venu. Arrivé à Hohneck, si les conditions météo sont favorables et que vous avez un peu de chance, vous pourrez voir le Mont-Blanc se dessiner à l’horizon !

Une randonnée autour du lac de Gérardmer en famille

une-randonnee-autour-du-lac-de-gerardmer-en-famille

Toujours dans les Vosges du Nord, une randonnée sans difficulté s’impose si vous voyagez avec vos enfants : le tour du lac de Gérardmer. Lac de barrage, il est alimenté par la Vologne et offre de multiples pauses baignades dans des bases aménagées. Les 900 hectares des alentours sont classés au titre des sites remarquables, un label qui vient reconnaître la beauté des lieux. 

tour du lac de Gérardmer

C’est parti pour une promenade facile de 1 h 30, qui s’étire sur environ 5 kilomètres et ne comporte pas plus de 50 mètres de dénivelé. Attention, certains passages accidentés sont difficiles d’accès avec une poussette, préférez porter les plus jeunes. Le sentier longe la route d’Épinal et vous ne pourrez que vous extasier devant le spectacle des paysages et des nuages qui se reflètent sur les eaux du lac. Quelques restaurants vous proposent une halte pour manger ou boire un verre.

Si le cœur vous en dit, vous avez également la possibilité de louer un kayak pour naviguer sereinement sur la surface du lac, ou de vous reposer sur l’une des plages aménagées.

La randonnée en VTT dans les Vosges

la-randonnee-en-vtt-dans-les-vosges

Les Vosges s’explorent également à vélo, grâce aux sentiers adaptés à tous les niveaux de pratique, classés de vert pour les plus faciles, à noir pour les plus ardus. Mettez le cap sur les Hautes-Vosges et l’un des parcours les plus empruntés, celui des balcons de la Bresse. Il traverse un paysage composé de forêts de sapins, de lacs et de tourbières, dont celles situées autour du lac de Lispach, et s’effectue en une demi-journée. Vous vous rendrez au parking du col de la Grosse Pierre, à 954 mètres d’altitude, et vous devrez prendre une navette pour y retourner.

Le circuit s’étend sur une longueur de 24 kilomètres, avec un dénivelé de 750 mètres. Il ne présente aucune difficulté particulière, mais suppose tout de même d’être accoutumé aux parcours vallonnés. 

Le chemin de randonnée vous emmène au cœur du massif vosgien et vous propose des vues à couper le souffle depuis la Chaume des Champis et la tête de Grouvelin. N’oubliez pas votre appareil photo ! Le plus souvent, les cyclistes font une pause déjeuner au bord du lac de Lispach, dont il est également possible de faire le tour à pied, le sentier étant interdit aux VTT.

Partir à la conquête du plus haut sommet des Vosges

partir-a-la-conquete-du-plus-haut-sommet-des-vosges

Le point culminant des Vosges est le Grand Ballon, qui se perche à 1 423 mètres d’altitude. La flore est ici d’une exceptionnelle diversité, avec plus de 230 espèces recensées. Vous croiserez notamment la route de sorbiers des oiseleurs, de rosiers des Alpes ou des gentianes des champs. Y ont également élu domicile des faucons pèlerins, des chouettes de Tengmalm ou encore des chamois bondissants.
Le sommet du Grand Ballon est dominé par un radar en forme lui aussi de ballon, qui sert au guidage des avions civils. 

Vous commencerez la randonnée au départ au pied de la montagne et vous emprunterez la route des Crêtes, pour une promenade d’environ 1 heure. Elle vous fera passer par des paysages verdoyants et vous offrira une vue dégagée sur les alentours.

Sur le sommet, vous trouverez une table d’orientation circulaire, qui vous indique les noms des villes blotties en contrebas, Colmar, Mulhouse ou Bâle, ainsi que la chaîne des Alpes, la Forêt-Noire ou encore le Jura.

Une randonnée dans les Vosges de 2 jours

Cette dernière randonnée vous propose d’allier histoire et nature au cours d’un parcours menant de Munster aux Trois Fours, avec une nuit en refuge. Ce très joli parcours alterne entre crêtes et forêts et traverse à plusieurs reprises des sites de l’ancienne ligne de front de la Première Guerre mondiale. 

Il vous faudra laisser votre voiture sur le parking de la gare de Munster, avant de gagner le départ du circuit qui présente une difficulté moyenne, particulièrement en termes de dénivelé. Au fur et à mesure de l’ascension, vous découvrirez des paysages de montagnes, entre cols et lacs, et vous marcherez sur les traces des soldats au début du XXe siècle. 

Le soir, vous prendrez vos quartiers dans le refuge des 3 Fours, avant de reprendre la route le lendemain matin, en direction des différents cols, et de finir la marche à Hohrod.