Tous les épisodes

Cuba

De nouveau sur la route avec pour seules compagnes ses petites caméras, Antoine s’attaque cette fois à un pays fascinant: Cuba ! L'île est isolée du reste du monde depuis près de 50 ans à cause de l'embargo américain ! La plupart des Cubains ne connaissent que leur pays. À la capitale, La Havane, Antoine débarque dans un mauvais quartier et se fait mettre en garde contre le vol. Il est un peu surpris par le climat de suspicion qui règne dans la ville. Difficile d'aller chez les gens: ils ont peur d’avoir des problèmes en l’hébergeant. Antoine croise des touristes françaises remontées : des jeunes avec qui elles discutaient ont été embarqués par la police. Dans une ruelle, il rencontre des mécanos ravis de plaisanter. Il finit par se faire inviter à dîner chez l’un d’eux, Ali. Une première victoire, qui lui permet de partager le quotidien d'une famille cubaine ! Antoine décide de quitter la ville. Il dégote un scooter et part pour Guïnes, une petite ville tranquille. Là-bas, le contact se fait beaucoup plus facilement !

Iran

En débarquant à Téhéran Antoine découvre qu'il est en plein ramadan. Une fois de plus, il n'avait pas préparé son voyage. Il commence à filmer au hasard des rues et quelques minutes plus tard, il se fait longuement contrôler par des policier en civils. Le climat est plutôt tendu. Malgré tout, le globe-squatteur continue à déambuler dans Téhéran: il fait un tour dans une voiture conduite par un gamin d’une dizaine d’années, assiste à une altercation et croise des jeunes gens assez excités, peut-être à cause du manque de contacts avec la gente féminine. Antoine file ensuite à Qom, le fief des ultras religieux. Les mollahs sont aimables, mais se méfient de cet étranger qui filment tout. Finalement, il rencontre un libraire, Saïd, qui l'accueille chez ses parents. Enfin l’occasion de connaître les mœurs iraniennes. Malheureusement, il ne pourra pas rester dormir. Le lendemain, il dîne avec des professeurs d'anglais, un homme et trois femmes.

Grèce

Aventurier jusqu’au bout, Antoine arrive à Roissy sans billet. Il choisit une destination avec les hôtesses et se retrouve quatre heures plus tard en Grèce sous le ciel brûlant d’Athènes ! Dès le début, alors qu’on le lui a déconseillé, Antoine se promène dans un quartier dit « chaud ». Il se fait chasser par les vendeurs à la sauvette. Heureusement la bonne humeur revient vite quand il accoste Dimitri et Athéna. Il passe la soirée avec eux, c’est l’anniversaire de Dimitri ! Puis le globe-squatteur décide de découvrir la Grèce oubliée des touristes. Il débarque au hasard dans un village près de la frontière bulgare. Ici, personne ne parle anglais et la partie s'annonce difficile. Heureusement, il rencontre : Mikaël qui connaît cinq langues à 15 ans seulement ! La grande famille de Mikaël l’accueille sans hésiter. Antoine continue son voyage à Astypalea, une île magnifique aux maisons bleues et blanches extrêmement calme hors saison.

Indonésie

Antoine débarque à Bali en Indonésie. Il délaisse vite la ville grouillante de scooters pour le centre de l'île ! Avec son curieux attirail, le globe-squatteur fait une entrée remarquée dans le marché de Baturiti. L’ambiance est excellente, au point qu’un groupe de marchandes l’invite spontanément à prendre un café chez elles ! Puis, il se fait surprendre par la pluie. Antoine demande l'hospitalité pour la nuit. Il découvre un adorable ensemble de foyers, un mini temple, des jardins verdoyants…et une grande famille dévorée de curiosité. Leur référence culturelle occidentale : Mr. Bean ! Antoine se dirige ensuite sur Surabaya, la deuxième ville du pays après Jakarta. Il rencontre Stefan, un jeune businessman aux dents longues qui l'entraîne dans ses multiples rendez-vous avant de l'accueillir chez lui. Ensuite Antoine se rend en Papouasie Occidentale, à Wamena, dans le but de rencontrer des Papous. Certains se promènent en ville presque nus avec leur étui pénien.

Mexique

À nouveau sur les routes, Antoine débarque au Mexique, pour un voyage haut en couleurs ! A Cuernavaca, il commence fort en demandant aux pompiers amusés d'aller à la caserne avec eux. Pas de chance, il faut une autorisation. Sur une place, il aperçoit un rassemblement de musiciens en costumes. Ici le client passe et sélectionne ceux dont il a besoin pour animer sa soirée. Comme un self-service ! Un peu plus loin, Antoine s'introduit dans un centre culturel. Il fait la connaissance d’une troupe de jeunes danseurs qui l’invitent à leur spectacle le lendemain. Après le show, il les suit à une soirée d’anniversaire très luxueuse : au Mexique, les 15 ans d'une jeune fille sont un événement important. Ambiance bal de promo garantie ! Puis Antoine va à Piste, une petite ville du Yucatan. Il tombe sur la célébration bruyante de la vierge de Guadalupe : retraite aux flambeaux, chants et feux d’artifices… explosifs !

Nouvelle-Zélande

Et voilà Antoine reparti pour de nouvelles aventures dans un pays diamétralement opposé au nôtre : la Nouvelle-Zélande. Le baroudeur et ses petites caméras débarquent à Auckland, la ville la plus importante du pays. Après quelques tentatives, il s’attire la sympathie d’un couple tatoué et exubérant qui l’invite chaleureusement à venir découvrir son studio. Emma et Logan lui racontent comment vivent les jeunes Néo Zélandais : ici le tatouage est culturel et on en voit chez des gens de tous âges. Comme d’habitude, Antoine veut rencontrer des habitants authentiques loin de l’agitation touristique. Direction l'Ile du Sud. Sur la côte nord-est, il pleut six fois plus qu'en Bretagne. Le voyageur se retrouve seul sous le déluge sans personne à l’horizon ! Dans un pub isolé, il croise des buveurs déjantés et fait la connaissance de Cherie. Elle accepte de l’inviter à dîner dans sa petite maison au bord de la mer, où un canard sauvage a décidé de faire escale.

Bollywood : Episode 1

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Dans ce tout premier épisode, revivez l'arrivée d'Antoine à Calcutta qui entame un périple de trois mois dans le pays le plus peuplé du monde. Dans sa traversée, notre globe-trotter découvre les transports en communs, les chèvres qui jalonnent les ruelles mais aussi la rue des statues. Au beau milieu d'un trafic incessant, Antoine de Maximy côtoie toutes sortes de classes sociales au coeur de Calcutta.

J'irai dormir à Bollywood

Antoine de Maximy a déjà sillonné plus de trente-cinq pays, vraiment seul. Aujourd'hui, il a décidé de faire encore plus fort, plus loin. En traversant le deuxième pays le plus peuplé au monde : l'Inde. En promenant son regard espiègle et curieux de Calcutta à Mumbai, le plus débrouillard des réalisateurs brosse un portrait unique et inédit du pays de Bouddha et de Gandhi. Antoine s'est donné pour mission d'aller dormir ... à Bollywood ! Et pourquoi pas, décrocher un rôle dans un film ? Antoine reprend une nouvelle fois son plus grand rôle pour un road movie décalé et improvisé comme lui seul sait nous faire vivre.

L'Albanie

L'Albanie est à peine à deux heures d'avion de Paris. Pourtant ce pays, resté isolé du monde jusqu'en 1991, est bien méconnu des Français. Antoine de Maximy, toujours muni de ses petites caméras, va le parcourir, guidé par son credo de réussir à dormir chez des habitants. Sa première étape le mène à Tirana, la capitale. Passant près d'un restaurant, Antoine rencontre un chef d'entreprise et son cousin, un mélomane, fan de Joe Dassin. Puis il se dirige vers Vlora, une station balnéaire désertée, parcourant les rues à la recherche d'un peu d'animation. Sa dernière étape le conduit à Shkodra, dans le nord du pays, tout près du Monténégro.

Bollywood : Episode 2

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Après avoir visité le temple de Bodh-Gayâ, Antoine se promène dans les environs. Jour de fête nationale, il s'invite sans le savoir au beau milieu d'un mariage traditionnel. Il y rencontre Monsieur Tutu qui lui propose de venir chez lui le lendemain. Invité d'honneur, notre " homme-orchestre " se voit passer une excellente journée en sa compagnie, voyageant au beau milieu des différentes cultures locales.

La Corée du Sud

A peine débarqué en Corée du Sud, Antoine file à Gyeongju dans le sud du pays. Avec son curieux attirail, le globe-squatteur déambule dans les rues de cette ancienne capitale impériale. Comme il s'en doutait, il a beaucoup de mal à communiquer avec les habitants : en grande majorité, ils ne parlent que le coréen. Heureusement, au détour d'une rue il tombe sur Yu Jeong qui l'entraîne dans un café. Professeure de lettres à l'université, elle adore les écrivains et les poètes français, Mais elle ne l'invite pas chez elle...Antoine se dirige ensuite sur Séoul, la capitale. Après avoir parcouru les quartiers animés la nuit, il arpente les faubourgs de la ville. Il y rencontre Hong, expulsé récemment des Etats Unis où il a vécu durant trente ans. Il survit tant bien que mal, en ramassant des vieux cartons. Il accueille Antoine dans sa petite chambre éclairée à la bougie puis l'invite à le suivre à une réunion d'étude de la bible. C'est la première fois qu'Antoine se retrouve à la soupe populaire. Pour parcourir la campagne, Antoine loue une voiture. Comme dans la plupart des voitures coréennes, il y trouve un écran de télévision. Roulant au hasard, Antoine finit par aboutir dans un petit village, niché entre les montagnes. Il y rencontre Lee. Bien qu'ils n'arrivent pas à échanger deux mots, il passe la nuit chez lui. Mais c'est sur la route du retour, dans une auberge perdue qu'il vivra l'expérience la plus forte. Une chose est sûre, Antoine ne supporte pas bien les mélanges

Bollywood : Episode 3

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Au 23ème jour, après avoir découvert les ghâts et les pèlerins à Vârânasî, Antoine explore les ruelles de la ville. Au hasard d'une cour, il découvre des magasins de saris où l'on négocie le prix des produits confortablement installés sur un matelas. Il y rencontre un homme qui lui exprime ce qu'est pour lui la vraie valeur du bonheur. Ensemble, ils discutent de la culture familiale mais aussi du dieu Shiva.

Hawaï

Et voilà Antoine reparti pour de nouvelles aventures à l'autre bout de la terre. L'archipel d'Hawaii n'est pas un pays, mais constitue un des états des USA. Le baroudeur et ses petites caméras débarquent sur Big Island, plus précisément dans la petite ville de Hilo. Il y rencontre une famille étonnante. A cause de la crise économique, les grands-parents, les enfants et les petits-enfants vivent tous sous le même toit. La soirée est très gaie, mais par manque de place, ils ne peuvent garder Antoine pour la nuit. Puis le voyageur se dirige vers Honolulu sur l'île d'Ohau pour y voir les surfeurs. Pour parcourir l'île, il loue une moto adaptée au pays : une Harley Davidson. Il débarque à Pipeline, le mythique spot de surf, en pleine compétition, mais ce n'est pas le meilleur moment pour les rencontres. Il va s'apercevoir qu'ici le surf est plus qu'un sport, c'est un art de vivre. Puis Antoine prend le bateau pour la petite île de Molokai. Elle n'est ni peuplée, ni touristique et c'est justement ce qui attire le globe squatteur. Il trouve un vélo et commence à parcourir les environs. Après plusieurs rencontres truculentes, il croise Zelda et Todd. Ce dernier est charpentier et ils vivent dans une petite cabane au bord de la mer. Ils acceptent d'accueillir Antoine chez eux pour la nuit.

Le Ghana

Bardé de ses minuscules caméras, Antoine débarque au Ghana, un pays anglophone d'Afrique de l'ouest. On en entend peu parler, car la vie s'y écoule paisiblement. Antoine commence son périple à Cape Coast au bord de la mer. Il descend sur le port des pêcheurs. Il rencontre rapidement Fynn, un jeune passionné de cinéma qui enseigne le théâtre. Après le cours, ce dernier invite spontanément Antoine chez lui. Il y fera la connaissance de sa nombreuse famille. Puis il se dirige sur Accra la capitale. Les choses se corsent. Les gens n'aiment pas du tout les caméras. Ils n'aiment ni être filmés, ni même qu'on filme dans les rues. Antoine se fait chasser du centre ville et du marché. La partie s'annonce difficile. Il migre vers les quartiers moins populaires où il rencontre Robert, un professeur qui l'accueille chez lui. La soirée se passera autour des albums photos de son mariage.
Antoine termine son voyage à Tamale, dans le nord du pays. Pour explorer les environs, le globe squatteur cherche une moto. La chance lui sourit. En sortant de son hôtel, il tombe sur Gifty, une jeune femme qui, à sa grande surprise, lui confie sa moto, sans aucune contrepartie.
Antoine prend la route et repère bientôt un village de huttes en terre. Puisque les caméras posent problème, il demande directement s'il peut passer la nuit dans le village. L'accueil est bon, mais il faut respecter le protocole. Les villageois amènent le voyageur au chairman, qui fera demander une audience auprès du chef. Progressivement, Antoine rencontre les différentes autorités du village avant d'obtenir enfin l'autorisation. La procédure est complexe, mais une fois le globe squatteur accepté, l'accueil est cordial.

Bollywood : Episode 4

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Comme ici, lorsque notre voyageur rencontre un religieux américain dans une procession à Kânpur et qu'il décide de le suivre au centre Hare Krishna. Il y apprend certains rituels, comme de ne manger qu'avec la main droite. Toujours à la recherche d'une voiture Ambassador, il engage ensuite un guide pour lui montrer les garages du coin qui en possèdent une à vendre.

La Mongolie

Antoine débarque à Oulan Bator en Mongolie. La température est encore agréable, mais dans quelques semaines, il fera -30°. C'est la capitale la plus froide du monde. Après s'être fait copieusement postillonner dessus, Antoine délaisse le centre pour les faubourgs de la ville. La communication est difficile. Presque personne ne parle anglais. Le globe squatteur aperçoit alors une vieille porte métallique ouverte. Il se glisse à l'intérieur et découvre une agence de coaching d'entreprise. Surprise : la patronne parle très bien français. Il fait alors la connaissance du jovial Norov qui accepte de l'emmener avec lui. Lui et sa femme veulent inviter Antoine au restaurant, mais le voyageur trouve plus amusant de retourner la situation. Il les invite à dîner chez eux ! Tous trois font les courses et Antoine leur cuisine un repas typiquement français : pomme de terre sarladaises, vin et boeuf bien saignant ce qui déroute totalement Norov. Puis Antoine file à Dalandzadgad, dans le sud du pays, à la limite du désert de Gobi. Son but, aller dans la steppe et dormir dans une yourte. Dans l'impossibilité de communiquer, le seul moyen de s'éloigner de la ville est de partir en stop. Mais il n'y a pas grand monde et il lui faudra l'après midi pour parcourir 25 km. Le légendaire accueil des gens de la steppe sera au rendez-vous. Dernière étape de son voyage, Antoine retourne à Dalandzadgad. Il y fait la connaissance de Moko, un commerçant qui tient un magasin original : il ne vend que de la parfumerie et de la quincaillerie ! Moko est ce que l'on appelle un nouveau riche. Mais il est tellement sympa et généreux qu'on lui pardonne volontiers. Le globe squatteur passera une soirée exceptionnelle chez lui.

Bollywood : Episode 5

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Au 37ème jour, après s'être fait des amis dans les rues de Delhi, Antoine est invité à un mariage traditionnel. Au milieu des feux d'artifice et des échanges de colliers de fleurs, il y découvre une marque de respect particulière qui consiste à toucher la jambe d'une personne au-dessus de soi.

Bollywood : Episode 6

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Au 43ème jour de son voyage, après avoir rencontré une famille de danseurs à Muzaffarnagar, Antoine est invité à dîner. Nourriture délicieuse et chorégraphie sont au programme de la soirée. Antoine ira même jusqu'à s'essayer à quelques pas de danse du Pangra, la danse du Penjab.

Bollywood : Episode 7

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Au 49ème jour de son périple, après avoir renoncé à atteindre un monastère dans l'Himalaya, Antoine atterri dans une auberge isolée où il se lie d'amitié avec un père et ses deux fils. Le lendemain, après un mois et demi au beau milieu du trafic indien, Antoine retrouve la tranquillité des montagnes du pays.

Bollywood : Episode 8

Comment résumer un voyage de trois mois dans un pays aussi fascinant que l'Inde en 95 minutes ? Mission impossible, sans nul doute. C'est pourquoi Antoine de Maximy nous livre avec "J'irai dormir chez les Maharadjahs", la version longue de ce voyage passionnant. Au 58ème jour, après avoir essayé de rencontrer le Dalaï Lama, Antoine visite le temple bouddhiste de Dharamsala. Il y est accueilli chaleureusement par des moines qui apprécient sa chemise de même couleur que leur tenue. Ceux-ci l'invitent à une cérémonie au Temple du Dalaï Lama le lendemain matin, aux aurores.