Echappées belles Saison 7 sur Voyage

Saison 8 sur Voyage | Tous les mardis 20:50

Echappées Belles

Jeudi09:00
Budapest, la perle du Danube

Synopsis

Sophie Jovillard, Jérôme Pitorin et Sacha Bollet présentent ce magazine d'évasion en alternance. Pendant 90 minutes, ils proposent des rencontres, des reportages et des découvertes tout autour du globe. Le trio d'animateurs donne à voir, à connaître et à comprendre la culture d'un pays à travers ses habitants, son histoire et ses paysages. «Echappées belles», c'est aussi la découverte de routes mythiques, sous la forme d'un carnet de voyages en quatre parties filmé par un réalisateur-baroudeur.

épisodes

En longeant la côte Vendéenne

Jérôme est en pleine mer, au large de la Vendée, un département où la voile est une institution, avec ses grands départs de course tels le Vendée Globe. Il est aux côtés du navigateur Jean-Luc Van Den Heede, dit « VDH ». Ils rejoignent les Sables d’Olonne par le chenal. Ils accostent et rejoignent le quartier de la Chaume, où vit VDH. Ils en parcourent les ruelles étroites – dont la plus petite ruelle d’Europe paraît-il ! – depuis la Place Ste Anne. La tour Arundel, un ancien donjon qui se dresse non loin, offre une jolie vue sur la ville. VDH propose à Jérôme d’y monter… Aujourd’hui musée de la mer et de la pêche, il est un des plus anciens monuments de Vendée. Sur la plage, une femme ramasse des coquillages qu’elle semble choisir très minutieusement… Il s’agit de Danièle, d’ailleurs surnommée « la dame aux coquillages ». Il est encore tôt dans la journée, Jérôme rejoint l’île d’Yeu en ferry – l’île est située à 17km au large de la côte vendéenne.

Prochaine(s) diffusion(s) :

Sénégal, pays de la Teranga

Raphaël est en route vers Saint-Louis dans un car rapide bleu et jaune, moyen de transport typique et très utilisé dans tout le Sénégal. Rama l’accueille à la gare routière et ils traversent ensemble le fleuve Sénégal par le célèbre pont Faidherbe, qui relie le continent à la presqu’île de Saint-Louis. Au détour des ruelles de la vielle ville, Rama lui raconte l’histoire de sa ville, ancien comptoir colonial et ancienne capitale du Sénégal. L’une de ces vieilles maisons, dénommée « le château », accueille en ce moment les répétitions d’une troupe de danseurs contemporains. C’est l’occasion de passer une tête. En fin de journée, lorsque la lumière tombe, les Saint-Louisiens se rassemblent souvent au bord de la mer, à la pointe sud de l’île, pour assister au départ de l’armada des pirogues de pêcheurs qui ne reviendront que le lendemain matin ou dans plusieurs jours. Raphaël et Rama s’installent au loin pour observer le spectacle.

Prochaine(s) diffusion(s) :

Bali, l'Žblouissement indonŽsien

La premire chose que Rapha‘l fait en arrivant ˆ Bali : aller se trouver un scooter pour pouvoir ensuite arpenter les routes de lՔle. Il se dirige vers Amed. Au bout de cette route, la pointe Est de lՔle lorgne vers sa voisine Lombok, et Rapha‘l y a rendez-vous avec Antoine pour partir en excursion : Antoine est plongeur instructeur. Ils vont ˆ la rencontre des pcheurs dÕAmed, ˆ leur retour de pche. Rapha‘l et son h™te se rendent aussi dans les salines o lÕon rŽcolte le sel de faon traditionnelle. Changement de paysage ˆ Kerobokan et ses grands h™tels, ses boutiques, ses foules bigarrŽes de touristes asiatiques et occidentaux. Rapha‘l retrouve Arik qui expose et vend des objets traditionnels dŽtournŽs en accessoires de dŽcoration dÕintŽrieur. Tous les deux vont ensuite arpenter la ville. Sur leurs scooters, ils avalent les kilomtres ˆ travers les rizires.

Prochaine(s) diffusion(s) :

Burkina Faso, pays des hommes intègres

Bienvenue à Ouagadougou, bruyante du Burkina, où tout le monde se déplace en mobylette ou en scooter. Sophie est à l’arrière de sa bécane avec Issa. Comme on dit ici, « il a Ouaga dans sa poche », autant dire qu’il connaît tout le monde et les moindres recoins de la capitale. La visite commence par le palais du Mogho Naaba, où depuis 3 siècles, tous les vendredis matin à 7h30, se déroule le faux départ du Mogho Naba, l’empereur du Burkina. Leur itinéraire s’achève sur la place des cinéastes, véritable symbole pour les cinéastes africains depuis la création du festival, le FESPACO. Issa rappelle l’importance de ce festival pour les Burkinabés depuis sa création en 1969, Ouagadougou étant considéré aujourd’hui comme la capitale africaine du 7e art. Le lendemain, Issa propose à Sophie de se rendre à Gnongsin (nord de Ouaga), le quartier des bronziers est un des plus anciens quartiers de la ville, pour rencontrer Baba Dermé, issu de la plus grande famille d’artisans bronziers, «les Dermé ».

Prochaine(s) diffusion(s) :

Birmanie, un nouveau départ

Depuis la victoire du parti de l’opposante Aung San Suu Kyi, lors des premières élections législatives libres dans le pays, le 8 novembre 2015, la Birmanie (Myanmar) s’ouvre désormais au monde, progressivement. Le tourisme est un de ses atouts majeurs. Dans l’effervescence de Rangoon, la capitale de la Birmanie, Raphaël retrouve Thurein Aung, architecte amoureux de la ville. Leur balade passe par l’un des plus fameux marchés locaux. Un peu plus tard, Raphaël retrouve Thurein aux abords de la pagode Shwedagon, un lieu mythique de la ville. L’un des plus importants temples bouddhistes du pays. À la nuit tombée, Raphaël se dirige vers la pagode illuminée. Ce soir est un jour important pour les Birmans : c’est la fête de la pleine lune… Raphaël est en direction Nyaung Shwe, les décors de la ville ont laissé place aux paysages de campagne. Arrivé aux abords du Lac Inle, Raphaël prend une pirogue pour rejoindre le village de Nan Pan.

Prochaine(s) diffusion(s) :

Photos

echappées-belles-1.jpg
echappées-belles-2.jpg
echappées-belles-3.jpg
echappées-belles-4.jpg
echappées-belles-5.jpg
echappées-belles-6.jpg