Victime de son succès, Phuket a connu une croissance démesurée de complexes hôteliers et de constructions en tout genre. S’il reste encore des quartiers agréables et charmants, c’est surtout pour ses plages magnifiques que nous faisons un focus ! Certaines ont bien entendues été englouties par les m3 de béton. Mais il reste encore des vrais petits coins de paradis où vous pourrez vous délasser à l’ombre des palmiers et vous rafraichir dans les eaux bleutées de l’Océan (se renseigner, ici les courants sont dangereux et la baignade n’est pas recommandée dans certaines zones ou selon les saisons). Voici une liste non exhaustive : la très photogénique Sai Kew Beach, les très poissonneuses Nai Yang Beach (baignade possible à l’extrémité sud de la plage où abondent faune et flore marine grâce au récif corallien) et Ya Nui Beach, la paisible Jungle Beach (ou Baan Krating), la romantique Laem Ka Noi, la familiale Ao Sane Beach, la très populaire Nai Harn Beach… à choisir selon les goûts et les humeurs ! Crédit photo : lestor27