La Guarida

Calle Concordia, 418, quartier Centro Habana, à La Havane
Tél. : 00 53 7 866 90 47
www.laguarida.com

C’est le paladar (restaurant privé) emblématique de La Havane, et sans doute le meilleur, attirant les stars de passage comme Mick Jagger, Madonna, Jay Z et Beyoncé. Il fut ouvert, au milieu des années 1990, dans l’immeuble qui avait accueilli, en 1993, le tournage de Fresa y Chocolate, long-métrage nominé aux Oscars et qui a connu un grand succès international. Le palais grandiose et plus que centenaire a gardé, malgré ses airs décatis, toute sa superbe. Il cache un labyrinthe de salles où l’on savoure la nouvelle cuisine cubaine : gazpacho de melon et crevettes, cochon de lait confit et réduction orange-miel, tarte au citron déstructurée, mousse de goyave et coulis d'orange ou encore fondant fraise et chocolat (Fresa y Chocolate, en V.O., clin d’œil au film). Sur le toit-terrasse, le bien nommé Mirador est un bar à cocktails depuis lequel on embrasse du regard les toits, coupoles et clochers de la capitale cubaine, avec la mer en toile de fond.

El Cocinero

Calle 26, entre les rues 11 et 13, quartier Vedado, à La Havane
Tél. : 00 53 7 832 23 55

http://elcocinerocuba.com/en/

Attenant à la formidable Fábrica de Arte Cubano, ce restaurant se débusque en repérant la haute cheminée en brique qui abrite désormais, à sa base, un petit bar original. Le style industriel de cette ancienne usine a été conservé, agrémenté de nombreuses plantes sur les vastes terrasses. Les salles sont, quant à elles, décorées dans un esprit design et contemporain. La modernité s’exprime aussi dans les délicieux plats : crème de maïs et crevettes, poisson grillé et curry de papaye, cheesecake ou flan de coco en dessert.

Madrigal

Calle 17, No. 809 altos, quartier Vedado, à La Havane
Tél. : 00 53 7831 2433

https://madrigalbarcafe.wordpress.com

Dans une élégante maison coloniale typique du quartier résidentiel Vedado, le bar-café-restaurant constitue une halte agréable pour déguster tapas et cocktails. Que ce soit depuis le large balcon, aux premières loges pour contempler le spectacle de la rue. Ou à l’intérieur, sous les hauts plafonds aux ventilos rétro, dans un décor aux nombreuses références cinématographiques (affiches, projecteurs, etc.).