Le long de la côte dalmate, la riviera de Makarska déploie ses 60 km de falaises et d’à-pics escarpés au-dessus de la mer Adriatique. Une eau cristalline aux mille reflets turquoise, caressant le pied des montagnes. Des villages de pêcheurs et des ports vénitiens au charme authentique. Des îles sauvages où la nature règne en maître. Hissons les voiles et poussons la barre vers Makarska en Croatie. Un petit coin de paradis à 65 km au sud de Split et 150 km au nord de Dubrovnik.

Makarska, entre plages adriatiques et montagnes

makarska-aentre-plages-adriatiques-et-montagnes

Entre Rijeka et Dubrovnik, la route Magistrale suit le littoral dalmate au plus près des eaux cristallines de l’Adriatique. Au fil de ses 600 km, elle traverse Zadar et Split puis plonge au sud en direction du Biokovo, une montagne côtière de Croatie au pied de laquelle s’étend Makarska et sa riviera. Brela, Baska Voda, Makarska, Tucepi et Zaostrog sont les étapes obligées de ces rivages enchanteurs où se côtoient falaises, criques secrètes, pinèdes et longues plages de galets. Ici, le soleil brille plus de 2 750 heures par an. Entre mai et octobre, la température de la mer oscille entre 20 et 25 °C. Protégée contre les assauts du climat continental par le massif du Biokovo, la riviera de Makarska bénéficie d’une météo clémente tout au long de l’année

Makarska : que faire ?

Parmi les incontournables de la riviera de Makarska, il ne faut pas manquer :

-    Le musée de malacologie et sa riche collection de coquillages ;
-    Le sanctuaire de Vepric et sa grotte naturelle dédiée à Notre-Dame de Lourdes ;
-    La co-cathédrale de Saint-Marc de style baroque et la fontaine de Venise sur la place Kacic ;
-    Le parc de la péninsule de Saint-Pierre ;
-    La plage de Punta Rata à Brela ;
-    Les îles de Dalmatie et en particulier Brač, Hvar, Korcula et Mljet ;
-    Le parc naturel du Biokovo et le mont Sveti Jure culminant à 1 762 m, d’où l’on profite d’un panorama époustouflant sur les îles de l’Adriatique. Par temps clair, la vue porte jusqu’au Monte Gargano, en Italie.

Arriver à Makarska

Par avion : 
Makarska se trouve à 76 km de l’aéroport de Split et à 173 km de celui de Dubrovnik. Des bus et des navettes assurent le transfert jusqu’à Makarska. 

En train : 
Les gares les plus proches de la riviera de Makarska sont : Split (62 km) et Ploče (55 km).

Par la route : 
Pour découvrir la riviera de Makarska en voiture, on peut emprunter :
-    l’autoroute A1 jusqu’à Split en venant d’Autriche et de Hongrie (via Zagreb) ;
-    l’autoroute Rijeka-Zagreb en venant d’Italie (via Rijeka et Bosiljevo), puis l’autoroute A1 jusqu’à Split ;
-    la route Magistrale Adriatique (portion de la route E65 joignant Malmö à La Canée en passant par Zagreb, Rijeka, Split et Dubrovnik) pour profiter des magnifiques paysages côtiers. 

En bus :
De nombreuses liaisons sont organisées depuis :
-    Split, Zagreb, Rijeka, Dubrovnik, Ploče (Croatie) ;
-    Sarajevo, Banja Luka, Tuzla, Mostar (Bosnie-Herzégovine) ;
-    Podgorica, Herceg Novi, Bar (Monténégro) ;
-    Zurich, Genève, Bâle (Suisse).
Plusieurs compagnies de bus assurent le trajet jusqu’à la gare routière de Makarska depuis la France, l’Italie, l’Allemagne… 

Par la mer : 
En saison estivale, on atteint Makarska en ferry depuis les ports de :
-    Dubrovnik ;
-    Split ;
-    Sumartin (Île de Brač) ;
-    Sucuraj (Île de Hvar) ;
-    Korcula (Île de Hvar) ;
-    Sobra (ile de Mljet).