Back to top

Lombard Street, à San Francisco en Californie du Nord, est sans doute la rue la plus connue et la plus photographiée de la ville. À bord d’une voiture de location, offrez-vous un détour chargé d’adrénaline en descendant celle que l’on surnomme « la route la plus tortueuse du monde ».

Lombard Street, une rue insolite en plein cœur de San Francisco

Lombard-street,-à-San-Francisco

Traversant la ville d’est en ouest, la Lombard Street commence au Presidio pour s’achever à Embarcadero, mais c’est le tronçon situé sur les pentes du quartier de Russian Hill, entre Hyde Street et Leavenworth Street, qui est le plus connu. Formé de 8 virages très serrés, il lance un véritable défi à la gravité.

Le propriétaire de la parcelle Carl Henry est à l’origine de ce tracé sinueux, qui a été imaginé en 1922. L’objectif était de réduire la pente de la rue de 27 % à 16 %, car elle était trop abrupte pour que les véhicules tractés par des chevaux puissent la remonter. Elle constituait également un danger certain pour ceux qui la dévalaient à pied. Aujourd’hui, les 8 virages en lacets ne s’empruntent que dans le sens de la descente et constituent un des immanquables de tout voyage à San Francisco. À la fin des années 90, l’affluence était telle que les riverains excédés ont obtenu une fermeture de ce tronçon, qui a été rouvert à la circulation en 2001, pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Pavée de briques et bordée de fleurs, la rue est également très photogénique et n’a pas manqué d’inspirer de nombreux cinéastes. C’est ainsi que de nombreux films ont été tournés dans Lombard Street, comme « Bullitt » avec Steve McQueen ou « Un amour de Coccinelle ». Elle est aussi reproduite dans de nombreux jeux vidéo : Midtown Madness 2, Grand Theft Auto : San Andreas ou encore Driver : San Francisco, pour ne citer que ceux-là.

Et last but not least, ne manquez pas la vue admirable sur le Golden Gate Bridge que vous pourrez contempler depuis le George Sterling Park, en haut de Lombard Street.

Crédit photo : Mcrosno