Photos

Pourquoi y aller ?

Pourquoi tant de châteaux au fil du plus long fleuve de France ? L’arrivée à Bourges de Charles VII, souverain de France de 1422 à 1461, est le point de départ d’une histoire d’amour entre les rois et le Val de Loire. Certes, à l’époque, on se moquait de ce « roi de Bourges » dont les dernières possessions, à cause de la Guerre de Cent ans, étaient limitées : « Mes amis que reste-t-il à ce dauphin si gentil, Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme ! » Cette ritournelle est reprise par les carillons des villes citées. Mais, après s’être réfugié dans l’actuel chef-lieu du Cher, le représentant de la branche des Valois, aidé de Jeanne d’Arc, reprit du terrain et réussit à faire reculer l’ennemi anglais… Nombre de ses successeurs se sont ensuite installés dans la région, faisant construire ou réaménager de merveilleux palais Renaissance : Chambord, Amboise, Chenonceau, Azay-le-Rideau, etc. Leurs jardins et leurs domaines sont tout aussi impressionnants, témoins d’une nature domptée ou bien laissée à l’état brut : du château de Chaumont-sur-Loire, nec plus ultra dans l’art des jardins, avec un festival annuel incontournable, aux forêts sauvages de la Sologne, territoire prisé des chasseurs. Sans oublier les apaisantes balades au bord de l'eau, à vélo en particulier, avec des pistes cyclables aménagées le long de la Loire, ou en prenant de la hauteur, comme sur l'étonnant pont-canal de Briare. Les terres fertiles autour du fleuve constituent de remarquables terroirs, propices à la culture de la vigne, qui donne les vins de Sancerre, Touraine ou encore Chinon. Les bouteilles arrivent facilement sur les bonnes tables des jolies villes de Beaugency, Meung-sur-Loire, Blois, Vendôme, Tours, Bourges, Orléans… Il faut bien reprendre des forces entre les visites !

Informations pratiques

Meilleure saison : l’été et l’automne
Destination idéale pour : en solo / en famille / en couple / entre amis