Back to top

Perdues au milieu du Mékong (qui peut atteindre alors jusqu’à 14 kilomètres de largeur pendant la saison des pluies), les 4000 îles forment un paysage fabuleux, composé de minuscules bouquets verts au creux d’un rocher et d’immenses terres luxuriantes de végétation de plusieurs kilomètres de long. Les scènes pittoresques sont nombreuses sur les rives ou dans les quelques villages des îlots : pêcheurs remontant leur filet, paysans travaillant dans les rizières, cueilleur attrapant les noix de coco, femmes tissant sous leurs poches… Quiétude et douceur de vivre semblent envelopper tout l’archipel ! C’est la destination farniente du Laos. Trois îles principales sont parfaite pour cette « activité » : Don Khong, la plus grande (18 km de long et 8 km de large) est sans doute la plus paisible. De belles randos vous permettent de découvrir les rizières, les plages et les temples de l’île. Sur Don Det, située à l’extrémité sud du district, vous trouverez de nombreuses guesthouses et des petits bungalows pour profiter des lieux et des flamboyants couchers de soleil. Don Khone est quant à elle une belle destination, propice à la balade à travers les forêts de bambous et de cocotiers. Les célèbres chutes de Liphi se trouvent d’ailleurs sur celles-ci. Naviguez d’une île à une autre pour trouver votre paradis perdu. En chemin, observez bien les flots : peut-être apercevrez-vous les dauphins d’eau douce. Espèce menacée, ces mammifères marins peuplent le Mékong à la frontière du Cambodge.