Back to top

Longtemps monopolisé par les grossistes en textile (comme c’est toujours le cas dans le passage du Caire), le Sentier change de physionomie depuis quelques années. De la rue d’Aboukir à la rue des Jeûneurs en passant par celle du Nil, le quartier renouvelle ses activités, avec des boutiques de mode (La Garçonnière, rue des Petits Carreaux), des commerces de bouche haut de gamme (Frenchie ou Terroirs d’Avenir, rue du Nil) et des bars branchés. A suivre !