Back to top

À la découverte de la route départementale 77b et des lacets de Montvernier

Durant une cinquantaine d’années, les 18 lacets de Montvernier ont trôné dans les livres de géographie... Aujourd’hui, la route départementale 77b ravit les amoureux de nature et les amateurs de sport.

La départementale 77b, la route la plus spectaculaire de Savoie

En 1958, un cliché des lacets de Montvernier a été l’œuvre la plus vendue de l’exposition universelle de Bruxelles. Un phénomène unique qui démontre le caractère exceptionnel de cette route départementale constituée de 18 virages en lacets offrant au paysage savoyard sa spécificité.

À l’origine, ces lacets, empilés les uns sur les autres et accrochés à flanc de montagne, sont construits pour remplacer un chemin muletier. Six ans, de 1928 à 1934, seront nécessaires pour relier les 400 mètres de dénivelé entre la vallée de l’Arc et le village de Montvernier. La départementale 77b affiche, elle, une longueur de 3,35 km.

Face à l’Alpe d’Huez et ses 21 lacets rendus célèbres par le Tour de France, Montvernier n’a pas à rougir, son dénivelé de 7,56 % étant un véritable défi pour les cyclistes. Le col de Chaussy sera d’ailleurs franchi pour la toute première fois lors de la 18e étape du Tour de France, en 2015. La route, large de 4 mètres, empêche la présence du public sur la montée. Un fait exceptionnel pour cet événement sportif!

Au fil de ses lacets, la départementale 77b dévoile hameaux et villages au charme indéniable comme Monbrunal ou le Noirey. À mi-chemin, faites halte à la chapelle Notre-Dame-de-la-Balme dont la construction débute en 1863. Un panorama imprenable sur la vallée de la Maurienne vous y attend, mais prenez aussi le temps d'admirer les vitraux et le plafond bleu parsemé d’étoiles d’or de la bâtisse religieuse.

Au sommet, à Sainte-Marie-de-Cuines, découvrez la plus grande œuvre d’art collective du monde faite en aluminium, fruit de l’imagination de Marc Biétry qui symbolise la solidarité entre les hommes.

Un peu plus loin, le village de Montvernier mérite une escale pour s’imprégner de l’atmosphère authentique des hameaux de montagne. Il suffira de parcourir un dernier kilomètre pour atteindre «le paradis», comme l’appellent les habitants de Fragnin. Là, avec le soleil et le silence pour meilleurs alliés, observez un panorama unique sur les aiguilles d’Arves, les massifs de Belledonne et le col de la Madeleine. Un des nombreux trésors cachés qu’offrent les paysages français..