L’un de nos quartiers préférés reste sans doute le quartier hippy / afro / indien (appelé le comme vous voulez !) à Kensington près de l’Augusta Avenue. Une ville dans la ville, hors du temps, qui semble être resté bloquée aux années 70 avec son lot de babas-cool et de routards. On peut y passer des journées entières, le spectacle se fait avant tout dans la rue : jongleurs, graffeurs, sculpteurs, musiciens… Une atmosphère libertaire… Une bulle d’oxygêne… Mais aussi un formidable dédalle de shops en tout genre : épiceries afro, magasins ethniques, marchés de fruits et légumes exotiques… Bref, une halte à la douceur de vivre. On y ressort léger, léger ! A noter que, comme dans de nombreuses métropoles désormais, Toronto a aussi son quartier gay : ici, les BPM présurisés des bars s’affolent la nuit tombée et l’ambiance qui y règne est à vivre au moins une fois ! Crédit photo : Mike Clegg