Back to top

Si Kéros est déserte, mais a déjà livré des trésors archéologiques, Kato Koufonissi est un peu plus animée. Elle ne compte pas d’habitants permanents, mais des visiteurs fréquents : les pêcheurs du coin et les estivants qui viennent bronzer sur ses belles plages, moins fréquentées que l’île voisine de Pano Koufonissi, tout en profitant de l’unique taverne, ouverte seulement en haute saison. Ils cohabitent avec les oiseaux migrateurs, des chèvres et des moutons.