Back to top

Dans une société où les traditions tiennent encore une place essentielle, le mariage est une étape importante dans la vie des Coréens. Pourtant, l’évènement est parfois relégué à la simple formalité administrative et les unions ont alors lieu à la chaîne dans les « wedding hall » des hôtels. La véritable cérémonie de mariage traditionnelle en Corée se fait plus rare et témoigne d’une culture ancestrale riche.

Pour être éligible au mariage en Corée du Sud, il faut avoir au minimum vingt ans. Épouser un Coréen demande de se plier à quelques exigences légales conventionnelles.

Après l’union officielle, une réception est de rigueur. Le déroulement de la cérémonie répond à des codes précis, parfois surprenants pour les Européens. Les tenues les plus fastueuses, les Hollyebok, sont inspirées des vêtements princiers d’apparat. Oubliés costumes à queue de pie et robes blanches, se marier en Corée du Sud signifie adopter toute une tradition. Couleurs, coiffes, habits et maquillages correspondent à un rang précis de l’ancienne monarchie.

 

Le déroulement de la cérémonie

La coutume coréenne veut que la cérémonie se divise en six étapes et commence dès le matin. Familles et invités sont parfois très nombreux et doivent payer pour être présents au mariage et au banquet.

Les festivités débutent par un spectacle étonnant où danseurs et danseuses démontrent leur talent pour honorer les ancêtres.

Accompagné de son témoin, le marié assiste au spectacle pendant que la mariée et ses suivantes sont retirées dans une pièce du hanok, la maison traditionnelle.

Le témoin remet ensuite un canard au marié, symbole de prospérité et de réussite de l’union.

Lorsque le maître de cérémonie en donne l’instruction, la mariée apparaît. C’est le temps des révérences, deux de la part de la mariée, une de la part du marié. Celui-ci s’agenouille et lui offre une oie, symbole de fécondité. C’est le Gyobairye.

Ensemble, face à de nombreux cadeaux de mariage, ils boivent ensuite un vin spécial dans une calebasse, qui représente l’harmonie du couple, pour sceller l’union.

Aujourd’hui, les coutumes occidentales ont pris le dessus et tout le monde se prête au jeu des photographes avant de se réunir autour du banquet.