Back to top

La légende indienne attribue l’origine du thé à Bodhidharma, prince et moine parti prêcher le bouddhisme en Chine. L’histoire raconte que, vers l’an 520, Bodhidharma fit vœu de ne jamais dormir pour profiter de tous les instants de sa mission. Pour éviter de sombrer dans le sommeil, il s’arracha les paupières et les jeta. À cet endroit même, jaillirent de terre deux arbustes dont les feuilles pouvaient maintenir l’esprit en éveil. Alors que les Indiens revendiquent une forme de paternité sur le thé, il faudra pourtant patienter plus d’un millénaire pour que cette boisson s’inscrive dans les traditions du pays, sous l’influence britannique.

L-origine-du-the-en-Inde

L’origine du thé en Inde

Il faut attendre 1834 et la perte du monopole de la célèbre East India Company sur le commerce du thé chinois pour que naisse l’histoire du thé en Inde. À l’initiative du botaniste Robert Fortune, 20000 pieds de théier chinois sont introduits dans la région de l’Assam, aux confins du Bhoutan et du Bangladesh et autour de la ville de Darjeeling, sur les contreforts de l’Himalaya. À l’époque et jusqu’au début du XXe siècle, le thé est exclusivement réservé à l’exportation à destination de l’Europe et de l’Amérique. Ce n’est qu’après la fin de la Première Guerre mondiale qu’il se démocratise dans toutes les couches de la société et qu’apparaît une véritable culture de thé en Inde. Sous les effets conjugués des compagnies de thé et du ministère du commerce indien, sa consommation est présentée comme la meilleure manière de se prémunir des affections transmises par l’eau non bouillie. C’est ainsi que le thé est massivement adopté sous forme de Massala Chaï, une recette traditionnelle avec un mélange d’épices, de lait et de sucre.

Le thé indien en quelques chiffres

Avec 950000 tonnes annuelles, l’Inde, second pays producteur de thé derrière la Chine, assure à elle seule un tiers de la production mondiale et emploie 3,5 millions de personnes. 85 % de la récolte sont destinés à la consommation nationale. Les 15 % restant, comprenant notamment les grands crus des meilleurs jardins de la région de Darjeeling et de l’Assam, sont réservés à l’export.

Le «grenier à thé» de l’Assam

Lové dans la vallée du Brahmapoutre et sur les contreforts de l’Himalaya, au nord-est du pays, l’Assam partage ses frontières avec le Bhoutan et le Bangladesh. Ici, le thé pousse en basse altitude, à la faveur d’un hiver froid et aride et d’une saison des pluies chaude et humide. Trois récoltes rythment l’année produisant 500000 tonnes de thé, en provenance de 2500 jardins différents dont les plus connus portent le nom de Sockieting, Mokalbari, Hattiali, Doomni, Maud Sankar...  Le thé Assam est recherché pour son goût prononcé et sa couleur sombre, utilisés comme base pour le célèbre Earl Grey.

Les-jardins-de-Darjeeling.jpg

Les jardins de Darjeeling

À plus de 2000 mètres d’altitude, dans les montagnes du Bengale-Occidental, à la frontière du Népal et du Bhoutan, la région de Darjeeling concentre 87 des plantations de thé les plus réputées de la planète. Risheehat, Tmsong, Teesta Valley, Margaret’s Hope, Sungma, Seeyok : c’est ici, autour de la «cité de la foudre» qu’est produit le «champagne du thé», apprécié pour son arôme délicat de muscat et de fruits mûrs et sa robe ambrée. Pour se rendre sur la «Reine des Collines», on peut s’offrir un voyage pittoresque à travers l’histoire à bord du Toy Train, le «Train jouet», classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au programme : un trajet de 5 à 6 heures s’étirant sur 80 kilomètres, à travers des paysages à couper le souffle.

Les-plantations-de-the-du-sud-de-l-Inde

Les plantations de thé du sud de l’Inde

Entre 1855 et 1880, les premiers tea estates du sud de l’Inde sont inaugurés dans le Kerala et les Montagnes bleuesduTamil Nadu. Les Ghats occidentaux longeant la mer d’Oman au sud-ouest de l’Inde offrent leur fraicheur à la culture du Camelia Sinensis. Du temps du Raj britannique, c’est ici et plus précisément dans les forêts profondes du Nilgiri qu’on venait prendre l'air et chasser le tigre. Cultivé entre 1000 et 2500 mètres, le thé est au centre de toutes les attentions de quelques 30000 jardins dont les plus réputés portent le nom de Hakuval, Coonor, Thialosa ou Parkside. Avec Gopaldhara dans les hauteurs de Darjeeling, le jardin de Korakundha partage le titre de plus haute plantation de thé du monde. Une fois encore, c’est avec le Nilgiri Mountain Railway, train à crémaillère classé à l’UNESCO, qu’on peut sillonner entre Mettupalayam et Udhagamandalam via Coonoor à travers des paysages de cultures en terrasses de toute beauté.

La-petite-histoire-du-chai

La petite histoire du chaï

Consommé en toute occasion, le thé Massala Chaï est servi avec du lait, du sucre, mais surtout relevé d’épices comme le gingembre, la cardamome, le poivre noir, le clou de girofle, l’anis et la cannelle. Sa recette varie d’une région à l’autre et peut se préparer en faisant longuement bouillir du thé noir, du sucre et des épices dans du lait ou en ajoutant le lait au moment de déguster. Il s’achète dans des petites échoppes tenues par un tchai wallah, au bord des routes, mais il est aussi distribué dans les bureaux et les entreprises, et même offert aux visiteurs et aux invités qui pénètrent dans une demeure indienne.

Le-the-indien-de-la-plantation-a-la-theiere

Le thé indien, de la plantation à la théière

Les récoltes se font à la main, tout comme la taille de laquelle dépend la qualité du thé. Les plus jeunes feuilles au sommet de la plante sont les plus prisées. Gorgées de sève, elles concentrent le goût et les arômes. L’Inde produit essentiellement du thé noir, classé en deux catégories distinctes : les thés d’origine, manufacturés selon la méthode orthodoxe (cueillette et conditionnement à la main) et les thés noirs fabriqués avec la technique du CTC (pour cut, tear, curl en anglais), c’est-à-dire broyés, déchirés et roulés. Durant ces opérations, les feuilles de thé sont séchées, déchiquetées et oxydées. C’est avec le thé noir issu du procédé CTC qu’on prépare le traditionnel Massala Chaï. Amateur de thé, vous savez quelle est votre prochaine destination voyage.